Paul Éluard

561 mots 3 pages
Paul Eluard

De son vrai nom "Eugène Emile Paul Grindel", est un poète français de l'avant garde (c'est à dire que sa poésie est contestataire au niveau politique et linguistique) né en 1895 et mort en 1952.
C'est seulement à la mort de sa grand-mère, lors de son adolescence, qu'il prit le nom de Paul Eluard.
En 1913, en Suisse, il rencontre "Helena Diakonova", qu'il surnomme Gala. Son impétuosité, son esprit de décision, sa grande culture impressionnent Éluard qui prend avec elle son premier élan de poésie amoureuse. Cet élan se prolongera dans tous ses écrits. Ils se marient à Paris en février 1917. Une fille, Cécile, naît un an plus tard.

En 1919, Eluard fait la connaissance d'André Breton (théoricien du surréalisme, poète et écrivain) et Louis Aragon (poète, romancier et journaliste) et ensemble, ils participent au mouvement du Dadaïsme et entre dans le cercle des dadaïstes à Toulon.
En 1921, Eluard et Gala rencontrent Max Ernst (peintre et sculpteur allemand, rattaché au mouvement dadaïste et surréaliste) à Cologne. Gala pose pour Ernst qui devient son amant. L'année suivante, celui vint s'installer dans la maison des Eluard et cette relation triangulaire n'est nullement cachée.
Cette même année Eluard, Aragon et Breton rompaient avec le dadaïsme qu'ils considéraient comme absurde.
Vint ensuite le mouvement surréaliste, fondé par Breton en 1924 avec le premier " Manifeste du surréalisme". Comme ses confrères, il du adhérer au parti communiste, prenant ainsi position contre les dangers du fascisme. Il s'en justifie dans un tract collectif "Au grand jour".

Ami des peintres, Eluard s'est lié d'amitié avec Picasso, Dali, Ernst, Man Ray qui on illustrer ses recueils tel Les Mains Libres où Man Ray précède l'écriture poétique d'Eluard en y ajoutant une représentation de chacuns des poèmes, sur le thème principales des Mains.
Eluard se plie à la règle surréaliste qu'il résume par cette phrase du Comte de Lautréamont : "La poésie doit être

en relation

  • Paul éluard
    636 mots | 3 pages
  • Paul eluard
    401 mots | 2 pages
  • Paul Eluard
    426 mots | 2 pages
  • Paul eluard
    634 mots | 3 pages
  • Paul éluard
    256 mots | 2 pages
  • Paul eluard
    877 mots | 4 pages
  • Paul eluard
    2904 mots | 12 pages
  • Paul eluard
    956 mots | 4 pages
  • Paul eluard
    972 mots | 4 pages
  • Paul eluard
    912 mots | 4 pages