paul

2874 mots 12 pages
Introduction

Sous l’effet de la généralisation du libre-échange, l’économie de marché s’est étendue progressivement à l’ensemble du monde au cours du XXe siècle. Les deux dernières décennies marquent le passage d’une économie internationale à une «économie monde», espace dont la régulation échappe en grande partie aux nations. Cette mondialisation de l’économie impulsée par les pays développés a-t-elle un effet sur les modes de vie nationaux, c’est-à-dire sur les pratiques sociales et culturelles spécifiques de chaque pays ? Assiste-t-on aujourd’hui à une diffusion du mode de vie occidental à l’échelle planétaire ? Et peut-on pour autant parler d’uniformisation des modes de vie ? Répondre à cette question c’est d’abord chercher à démontrer comment la mondialisation économique peut agir sur les modes de vie. Ensuite, c’est chercher à repérer des phénomènes d’acculturation (abandon de pratiques spécifiques, adoption de pratiques nouvelles) allant dans le sens d’une uniformisation. Le cas échéant, c’est se demander quelle est l’ampleur du phénomène : allons-nous vers une mondialisation culturelle, «une culture monde» nécessitant la mise en œuvre de politiques d’exception culturelle afin de protéger la diversité culturelle ou pouvons-nous observer dans le même temps, le maintien de la diversité, la vitalité des cultures locales, le renouveau des identités ?

Partie I – Les politiques d’exception culturelles sont néfastes ; la mondialisation reposant sur la circulation des idées est souhaitable

I.Les politiques d’entrave à la libre circulation des idées ont montré leur danger

A.Constat

1.Exemples historiques
- la mise à l’index des ouvrages remettant en cause les préceptes de la religion catholique - les autodafés sur les livres considérés avilissants par les nazis - le bloc soviétique et en particulier le mur de Berlin ont amplement démontré que la volonté de préserver un peuple de la soi-disant influence nocive d’un modèle concurrent (le modèle

en relation

  • Paul
    3052 mots | 13 pages
  • Paul
    1538 mots | 7 pages
  • paul
    2664 mots | 11 pages
  • paul
    778 mots | 4 pages
  • Paul
    341 mots | 2 pages
  • paul
    2702 mots | 11 pages
  • Paul
    318 mots | 2 pages
  • Paul
    2475 mots | 10 pages
  • paul
    3040 mots | 13 pages
  • Paul
    1043 mots | 5 pages