Pensée politique et économique

Pages: 48 (11817 mots) Publié le: 23 mars 2012
PENSEES ET POLITIQUES ECONOMIQUES

Introduction :
Problème : une pensée économique non-unifiée, différents courants, différents auteurs, différentes théories…, d’où les sciences économiques. Il n’existe aucun consensus entre les auteurs.
Thomas KUHN en 1962 a écrit « La structure des révolutions scientifiques ». Il s’intéresse au fonctionnement des communautés scientifiques. Dans lessciences dures, il existe un consensus entre les chercheurs avec le même noyau d’hypothèses, un cadre commun, la même méthodologie, formant un paradigme.
Un paradigme surplombe par époque, dû aux différentes découvertes. Est-ce pareil pour l’économie ?
Il existe des consensus autour d’hypothèses ou de modèles mais aucun paradigme ne supplante un autre définitivement.
Ex : le keynésianisme (EtatProvidence) jusqu’aux années 1980 avec le libéralisme. Depuis la crise des subprimes en 2008, renouveau du marxisme et du keynésianisme.
L’économie est-elle une science ?
K. POPPER « La logique de la découverte scientifique » en 1935 dit que pour que l’économie soit une science, elle doit vérifier 3 éléments :
* Avoir des hypothèses : comme par exemple la rationalité des agents.
* Laconstruction de lois ou de modèles => ex : la demande est une fonction décroissante du prix.
* La possibilité d’être réfutable : tester une hypothèse pour la confirmer ou l’infirmer. Ex : une personne face à choix pour voir si sa décision est rationnelle.
L’économie n’est pas une science exacte mais humaine, pas totalement prévisible (avec le facteur humain). Il y a une difficulté desprévisions, des conséquences car il n’y a pas forcément d’automatismes. Différents éléments se rencontrent.
Le terme « économie politique » :
Le 1er traité d’économie parut s’intitulait « Traité d’économie politique » en 1615 par A. De MONTCHRETIEN. Dans son ouvrage, il indique que l’économie politique sert à conseiller le prince, cela consiste en l’étude de l’environnement pour faire rentrer de l’argentdans les caisses.

Le 1er courant : le mercantilisme (XV° ; XVI° ; XVII°) avec BODIN , COLBERT, PETTY qui avaient pour objectif : comment enrichir le Prince ?
Il s’est alors défendu plusieurs recommandations appartenant à différentes écoles :
* Le bullionisme espagnol : ne font pas de différence entre l’inflation et le prix de l’or, pour ce courant si les prix augmentent cela signifie quele pays s’enrichit. Ce courant favorise l’afflux d’or et d’argent et donc met l’accent sur les conquêtes pour avoir de nouvelles mines d’or. Financement des expéditions. Ce courant pousse le Prince à décourager les sorties d’or et d’argent. BODIN
* Le mercantilisme français : la source de l’enrichissement est l’industrie = la production. L’Etat intervient avec les manufactures royales et usedu protectionnisme sur ces mêmes manufactures. COLBERT
* Le mercantilisme anglais : le commerce maritime est à l’origine de l’enrichissement. Il faut donc favoriser la création de structures navigables (bateaux). Ce qui conduit à la colonisation d’où on peut rapporter des matières premières gratuitement ou quasiment. PETTY
Au XVIII°s : naissance du premier paradigme avec l’école physiocrate(QUESNAY et Vincent De GOURNAY). La question est alors : comment enrichir le royaume ? Il faut regarder l’environnement. En France, à cette période , c’est l’agriculture qui prime. En effet, elle produit/crée de la valeur, un surplus. Il faut donc la défendre en levant les impôts sur les grains « laisser faire-laisser passer » pour qu’il y ait une libre circulation => libéralisation de ce marché.« Politique économique » :
Jusqu’à présent, les stratégies économiques se dessinaient en fonction de l’environnement.
La notion de politique économique apparait tardivement, bien qu’elle soit une branche de l’économie à part entière. Elle consiste à avoir des modèles et les appliquer par la suite (logique contraire à ce qui se passait auparavant où l’on agissait après avoir analysé...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Pensée politique économique
  • Pensée et politique économique
  • Pensées et politiques économiques
  • Pensées et politiques économiques
  • Pensée et politique économique
  • Pensées politiques et économiques depuis 1945
  • Pensée economique
  • La pensée économique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !