Petit cour révolution française

3734 mots 15 pages
La révolution française : (1789 à 1792) {draw:frame} La France de 1789 n'est pas l'État connu et unifié d'aujourd'hui. Nice, la Savoie et Avignon n'en font pas partie. Elle compte 28 millions d'habitants. C'est une France rurale, isolée, une France des campagnes, peu de communications entre les français. Une France analphabète, la France des piétons, où l'on se déplace peu. C'est la France de Louis XVI qui règne depuis 1774, un Roi relativement populaire mais faible, et qui a du mal a s'imposer, notamment face a la noblesse très revendicatrice. De plus il est marié à Marie Antoinette qui est très impopulaire. Les crises de 1789 : Crise politique, la crise de la monarchie absolue : {draw:frame} Instaurée par Louis XIV au XVIIe s. dont les principes sont : un Roi tout puissant au sommet de la pyramide féodale limité en rien. Après la fronde (la révolte des nobles), Louis XIV choqué par cette affront instaure cette nouvelle forme de monarchie. Il est entouré d'intendants, il contrôle la noblesse, il leur octroi des privilèges, et apparaît ainsi une nouvelle noblesse, non plus celle d'épée mais celle de robe.. Pour cela il fallait alors acheter la charge administrative. Le Roi a cependant certaines limites : les lois fondamentales du royaume. Il ne peut pas aliéner le territoire, il doit le respect des individus, il est protecteur de l'église (gallicanisme), il intervient dans tous les domaines : politique, culturel, religieux, et économique. Il est au centre de toute la vie des artistes, des religieux.. Instauration d'un culte de la personnalité. Gloire de la monarchie célébrée par les artistes et beaucoup de monarchies en Europe tentent d'imiter Versailles. Il existe encore quelques assemblées dans certaines provinces comme en Provence et en Bretagne, dues à leurs annexions tardives, elles ont conservé leurs droits, et certains privilèges... Le parlement valide les décisions du Roi. Sur le plan économique, le mercantilisme apparaît avec Colbert qui

en relation

  • La cuisine française du xviiie siècle
    1712 mots | 7 pages
  • Les origines culturelles de la révolution française
    3579 mots | 15 pages
  • Cause et revolution
    5599 mots | 23 pages
  • Les origines culturelles de la révolution française (commentaire du livre de r. chartier)
    5346 mots | 22 pages
  • Communication
    4340 mots | 18 pages
  • Fordisme
    922 mots | 4 pages
  • rdtyku
    1425 mots | 6 pages
  • Les yeux
    1671 mots | 7 pages
  • Marie antoinette (tpe)
    694 mots | 3 pages
  • Versailles
    1927 mots | 8 pages