Peut on être totalement conscient ?

Pages: 5 (1205 mots) Publié le: 18 octobre 2014
1/ Intro
L’homme, à une spécificité que la nature na pas, c’est un être capable de se contempler en se questionnant sur ce qu’il est, c’est un être conscient. En effet il suit l'intuition plus ou moins claire qu'il a de ses états mentaux : ses opérations cognitives (raisonnements, jugements), ses attitudes propositionnelles (je crois que, je souhaite que), de son existence : les aspects de sapersonnalité et de ses actions (identité du soi et conscience morale), ses perceptions internes (corps propre) et du monde qui l'entoure (objets et êtres potentiellement doués de conscience). Nous nous demanderons alors si l’homme est totalement conscient ? Si ces jugements ou action sont-ils fait par conscience ou sont-ils dirigés par l’inconscience ? Nous verrons dans un premier temps surquels éléments reposent l’affirmation , d’être totalement conscient, par l’homme. Dans un second temps, nous nous demanderons s’il n’y a que de la conscience en nous. Et enfin, nous verrons comment arriver à être conscient.

2/ Plan

I- Un humain est totalement conscient

A / Etats mentaux
L’homme a conscience en un sens, dès lors qu’il est éveillé, attentif, et qu’il sait ce qu’il pense. Eneffet la conscience est ce qui permet un dédoublement de soi, par lequel l’homme pense et sait ce qu’il pense. Cette conscience s’apparente en ce sens à la notion d’ « âme », et devient par là même un lieu de vie intérieure dans lequel l’homme se penserait et se parlerait à lui-même. Ainsi cette notion de penser qui est la spécificité de l’homme comme le dit Blaise Pascal dans son livre :« Pensées » : « L’homme n’est qu’un roseau, le plus faible de la nature, mais c’est un roseau pensant. ». Pascal montre ainsi que la pensée permet à l’homme de ne pas être ignorant de lui-même ni de sa condition. Il est supérieur à la nature qui elle n’est pas consciente.

B / Existence
Cependant l’homme peut-être conscient de ce qu’il pense, mais est-il conscient de son existence ? En effet, ce quel’homme a du mal à prouver est sa propre existence. Alors comment pourrait-il prouver sa réalité alors que c’est lui-même qui pose problème ? C’est à partir de ce questionnement qu’advient la réponse : cette production d’idées et de réflexions prouve que l’homme existe bel et bien en tant que «  substance pensante » comme le décrit Descartes. Ce qui est d’ailleurs le fondement du cogito cartésien (présent dans le Discours de la Méthode du même auteur ) qui affirme que « je pense donc je suis ». Cette phrase illustre parfaitement la mise en avant du fait qu’une conscience, même si elle possède des idées sur les choses qui se révèlent fausses, une forme de limpidité pour celui qui l’a produit et l’écoute. Nous sommes donc certain de penser, d’exister comme être humain et d’avoir une viespirituelle, intérieur et personnelle dans laquelle nous réfléchissons, pensons en dialoguant avec nous-même.

C / Monde qui l’entoure
Selon Husserl, qui reprend un concept médiéval, toute conscience est conscience de quelque chose. Cela suppose que la conscience soit un effort d'attention qui se concentre autour d'un objet. Cette concentration est structurée par l'expérience ou par descatégories a priori de l'entendement, structures que l'on considère parfois comme les fondements de toute connaissance du monde extérieur. Dans l'idéalisme moderne la conscience est ainsi la source et l'origine de la science et de la philosophie.

II- Un humain ne peut être totalement conscient puisqu’il a une part d’inconscient.
A / La possibilité de pensées inconscientes
Il devient alors possibled’envisager des états d’âme inconscients, c’est a dire des éléments présents dans notre âme mais dont nous ne serions pas conscients. La conscience pourrait en cela ne pas « tout » savoir ou bien ne pas « vouloir » savoir certaines choses pourtant présentes en nous. Freud montre que certaines pensées sont ainsi refoulées dans l’inconscient, parce qu’inacceptable pour le sujet. Il attribut ces...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • « Peut-on être conscient de l'autre ? »
  • Peut-on savoir avec certitude qu’un être est conscient
  • Être conscient, est-ce être soi ?
  • Etre conscient de soi , est ce etre maitre de soi?
  • Être conscient
  • Être conscient est-ce être maitre de soi ?
  • Être conscient de soi, est-ce être maître de soi
  • Etre conscient de soi, est-ce être maître de soi ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !