Peut-on reprocher à une oeuvre d'art de ne rien vouloir dire ?

1432 mots 6 pages
Peut-on reprocher à une œuvre d'art de ne rien vouloir dire ?

Souvent, il nous est arrivé de nous arrêter devant une œuvre d'art et de méditer longuement, cherchant sa signification que nous ne voyions pas. En effet, le sens d'une œuvre n'est pas toujours explicite et il se peut même que l'auteur n'ait volontairement pas donné de signification à son œuvre. Mais la question n'est pas de savoir si une œuvre d'art peut être ou non dépourvue de signification, mais si cela peut constituer un reproche, si cela peut altérer sa qualité artistique. Pour cela, il faut réfléchir sur la finalité de l'œuvre d'art : doit-elle impérativement vouloir dire quelque chose, ou cela n'a-t-il aucune importance ? L'art se veut-il significatif, porteur de sens ?

La réflexion sur la signification de l'art a pris un nouveau départ avec la naissance du surréalisme et de l'art abstrait. Autrefois, avant l'apparition de la photographie et du cinéma, l'art se voulait prioritairement figuratif. Les artistes représentaient la nature, l'être humain de la façon la plus réaliste possible. Les œuvres avaient comme signification le sujet qu'elles représentaient. En plus du réalisme, les œuvres étaient également symboliques : par exemple les scènes religieuses ou les natures mortes. Il était établi que les os, les insectes, le gibier mort symbolisaient la mort, le temps qui passe, quand les fruits et légumes signifiaient la vie, la jeunesse... Les scènes religieuses étaient facilement identifiables et interprétables, renvoyant à l'acquis culturel et religieux des hommes.
Plus tard, avec le progrès technique, et les inventions comme le cinéma et la photographie, le surréalisme et l'abstrait ont connu un grand essor au détriment de l'art figuratif et réaliste. Pour cela, on a pu reprocher à certaines œuvres de ne rien vouloir dire, d'être dénuées de toute signification. Par exemple, les œuvres de Klein ont suscité de vives réactions : on ne comprenait pas ce qu'elles voulaient dire. En effet,

en relation

  • Peut-on reprocher à une oeuvre d'art de ne rien vouloir dire ?
    250 mots | 1 page
  • Peut-on reprocher a une oeuvre d'art de ne rien vouloir dire
    621 mots | 3 pages
  • Peut-on reprocher à une oeuvre d'art de ne rien vouloir dire ?
    1232 mots | 5 pages
  • peut-on reprocher à une oeuvre d'art de ne rien vouloir dire?
    1673 mots | 7 pages
  • Peut-on reprocher à une oeuvre d'art de nous vouloir rien dire ?
    490 mots | 2 pages
  • Peut-on reprocher a l'art de ne rien vouloir dire?
    587 mots | 3 pages
  • Lena
    397 mots | 2 pages
  • LRTICE Philosophie Dissertations 1
    24601 mots | 99 pages
  • LRTICE Philosophie Dissertations 1
    24601 mots | 99 pages
  • Peut-on reprocher à l’art d’être inutile ?
    4782 mots | 20 pages