Peut-on se mettre à la place d'autrui?

Pages: 5 (1007 mots) Publié le: 2 janvier 2011
Peut-on se mettre à la place d’autrui ?

Le peut-on renvoie à se demander est-il possible, est-il réalisable mais aussi a-t-on le droit ?
Se mettre à la place de quelqu’un signifie de faire l’effort de le comprendre, de comprendre son état d’esprit, ses r éactions,…
Autrui désigne un autre moi, c'est-à-dire un sujet autre que moi mais doté lui aussi d’une conscience lui permettant de sereprésenter sa propre individualité.
Avant toute chose, que représente autrui pour le sujet ?

Autrui, c'est l'autre, c'est à dire le moi qui n'est pas moi. Il se concoit comme mon alter ego c’est_à-dire l’autre moi. Autrui est donc à la fois mon semblable et un sujet différent de moi. Comme l’affirmait Levinas « "Autrui en tant qu'autrui n'est pas seulement un alter ego. Il est ce que moi je nesuis pas."
Il est donc le même et l’autre que moi.Cependant, cette définition d’autrui nous renvoie à se demander que peutsignifier un «  autre moi » ? Et lorsqu’on parle de notre alter ego, c'est-à-dire de notre « autre moi », de quoi parlons-nous exactement ? En effet, puisqu’il est un autre moi, il est systématiquement un sujet tel que moi, mais puisqu’il est également autre, il n’est pasmoi.
Autrui n’est donc pas moi mais ce qui n’est pas moi est considéré comme un objet.
Cependant, nous considérons autrui comme un autre sujet, alors comment parvenons-nous à distinguer autrui d’un objet ?
On a coscience de nnous-mêmes, mais il nous est impossible de pénetre dans celle d’autrui, alors comment peut’on savoir s’il possède lui aussi une conscience ? Alors comment être certains qu’ils’agit d’un autre moi, un autre sujet ?
C’est ainsi que rentre en jeu le solipsime.
Du latin solus, seul et ipse, soi-même,le solipsisme est une doctrine selon laquelle il n'existe pas d'autre réalité que moi-même en tant que sujet pensant.
Cette pensée d’un seul montre l’absurdité de la présence des autres. Cette solitude s’oppose à l’apparition de l’humain dans le sujet.
Autrement dit,autrui parait ici second.
Comme l’affirme Descartes, je pense apercevoir des hommes sous ma fenêtre : « Mais que vois-je de cette fenêtre, sinon des chapeaux et des manteaux, qui peuvent couvrir des spectres ou des hommes feints qui ne se remuent que par ressorts ? » Si Descartes ne se pose pas la question qu’autrui existe, c’est parcequ’il se croit seul au monde, enfermé dans la solitude, dans sonmoi comme dans sa tour,incapable de s’ouvrir aux autres, même d’en reconnaître l’existence. Mais comme le disait Merleau-Ponty « Le solipsisme ne serait rigoureusement vrai que de quelqu'un qui réussirait à constater son existence sans être rien et sans rien faire, ce qui est impossible, puisqu'exister c'est être au monde. »

Pour se mettre à la place d’autrui, encore faut-il le connaître,mais peut-on connaitre l’autre ? Peut-on entrer dans sa conscience et accéder à son intériorité ?
Comme il nous est impossible d’accéder directement à la conscience d’autrui, nous pouvons reconnaitre son existene à partir de nous-mêmes, autrement dit par analogie avec notre propre moi. C’est l’hypothèse qu’avance Nicolas Malebranche. Puisque qu’autrui nous ressemble tellement, nous pouvons alorsaffirmer qu’il n’est pas un objet mais un sujet a part entière comme nous. Ainsi, nous pouvons en déduire ce qui se passe dans sa conscience. En effet, s’il est mon alter ego, autrui ne me ressemble t’il pas, non seulement physiquement, mais aussi intérieurement. On pourrait penser qu'il est possible de se mettre à la place d'autrui, c'est à dire de seprojeter, de ressentir ce qu'il ressent, de pouvoir éprouver ce qu'il éprouve comme si c'était nous-même qui expérimenté ce qu'autrui vit. Ainsi dans la pitié,nous pouvons faire l'expérience d'une telle identification puisque nous souffrons de ce dont souffre autrui. C’est ce dont témoignerairt également la sympathie ou la compassion, encore faut-il qu’elle soit véritable.C’est une compréhension...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Peut-on se mettre à la place d'autrui
  • Peut on se mettre à la place d'autrui
  • Peut-on se mettre à la place d'autrui ?
  • Peut-on se mettre à la place d'autrui?
  • Peut-on se mettre à la place d'autrui ?
  • Peut-on se mettre à la place d'autrui ?
  • Peut-on se mettre à la place d'autrui?
  • Peut on se mettre à la place d'autrui

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !