Philo conceptions

Pages: 5 (1079 mots) Publié le: 17 janvier 2013
Au tout début de son histoire, dans le souci de comprendre et d’expliquer le monde auquel il fait face, l’Homme a développé un certain animisme. Il fait intervenir le merveilleux dans les récits et les histoires. Il fait travailler son imaginaire en mettant en scène des dieux ou des divinités. Et ces histoires et récits sont transmises grâce à la tradition orale. Ainsi, de l’Orient àl’Occident, il existe une panoplie d’histoires divines à la fois différentes mais toutes aussi semblables où le sacrée y occupe une large place. D'où la vision Mythique. Cependant, le Moyen-âge, une période de grands bouleversements culturels, fait naître la conception religieuse . En effet, le Moyen-âge, marqué notamment par la constante présence de l’Église dans toutes les sphères de la vie, faitapparaître le monothéisme. Pour exister selon cette vision, l'Homme ne doit pas vouloir la connaissance, mais simplement obéir à la volonté de Dieu qui est son créateur et son maître. Il doit ignorer ses besoins et faire pénitence pour atteindre l’absolution et ainsi aller au paradis. Il doit alors basé sa vie sur diverses textes sacrés. C'est donc une conception plutôt dogmatique. Or, L’Homme a desbesoins insatiables et des désirs infinis. Le concept de Vérité absolue issue de la conception religieuse, veut que Dieu soit omniprésent, omnipotent et omniscient. Il en est de même pour la conception mythique en faisant constamment intervenir les dieux. Bien qu'il y ait quelques disparités entre la conception mythique et la conception religieuse, ce sont-là deux conceptions détenant laVérité. De plus, elles sont toutes deux basées essentiellement sur la croyance et sur la quête de sens.

Fatigué d’être l’esclave de ces dieux qu’il ne peut percevoir, et qui contrôlent son destin, l’Homme prend sa destinée en main. Il décide désormais d'admettre que seulement ce qu'il peut percevoir est vrai. Il délaisse alors ses croyances qui ne servaient qu’à le rassurer afin d' aller versl’Intelligible. Alors, l'Homme animé par le doute, remet en question les savoirs, qui auparavant à cause de la religion étaient considérés comme étant La Vérité. L'Homme se décide à admettre ce qui est étrange et à le dévoiler au grand jour. Il s’intéresse davantage à l’essence même des choses plutôt que le paraître . Il s’explique l’univers qui l’entoure, donnant des explications fondées sur desfaits vérifiables, réels et concrets. Cette vision basée essentiellement sur la Raison, la logique et la cohérence permet à l'Homme d'obtenir des explications rationnelles. Encore là, l'Homme cherche un sens à sa vie. Il cherche à atteindre la sagesse tout en ayant une certaine lucidité et ainsi atteindre le bonheur. Certes l’Homme évolue puisqu’il délaisse sa soumission à la volonté divine pourprendre en main son existence et en disposer selon sa raison . En d'autres mots, l’Homme délaisse le dogmatisme pour l'Éthique. Bref, cette vision permet à l'Homme de s'intéresser davantage au comment des choses, mais contrairement à la vision religieuse, celle-ci ne fournit pas une réponse, car les questionnements sont aporétiques et donc existentielles.

Ensuite, avec la modernité, on voitapparaître la Vision scientifique. Cette vision quant à elle, ne prétend pas l’existence d’un Dieu, ni celle d’un Éden. Le concept du bien et du mal disparaît, donc le péché n’existe plus. L’Homme n’est vu comme étant que de la matière, sans âme, doté seulement d’un corps qu’il doit nourrir et soigner. La mort devient la Fin de l'existence puisque l'être en soi ne survit pas à au corps. Ledessein divin n’est plus, et tout ce qui reste c’est l’Homme. L’Homme, responsable de sa condition, maître de son monde et de son existence. La vision empirique est celle qui domine, dans la conception scientifique. En effet, tout ce qui n’est pas vérifiable est réfuté et donc rejeté. Tout ce qui est, doit être concret et vrai; puisque le vrai est dans les faits même ce qu’on peut observer...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • conception
  • conception
  • conception
  • Conception
  • La conception
  • Conception
  • conception
  • conception

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !