Philo conceptions

1079 mots 5 pages
Au tout début de son histoire, dans le souci de comprendre et d’expliquer le monde auquel il fait face, l’Homme a développé un certain animisme. Il fait intervenir le merveilleux dans les récits et les histoires. Il fait travailler son imaginaire en mettant en scène des dieux ou des divinités. Et ces histoires et récits sont transmises grâce à la tradition orale. Ainsi, de l’Orient à l’Occident, il existe une panoplie d’histoires divines à la fois différentes mais toutes aussi semblables où le sacrée y occupe une large place. D'où la vision Mythique. Cependant, le Moyen-âge, une période de grands bouleversements culturels, fait naître la conception religieuse . En effet, le Moyen-âge, marqué notamment par la constante présence de l’Église dans toutes les sphères de la vie, fait apparaître le monothéisme. Pour exister selon cette vision, l'Homme ne doit pas vouloir la connaissance, mais simplement obéir à la volonté de Dieu qui est son créateur et son maître. Il doit ignorer ses besoins et faire pénitence pour atteindre l’absolution et ainsi aller au paradis. Il doit alors basé sa vie sur diverses textes sacrés. C'est donc une conception plutôt dogmatique. Or, L’Homme a des besoins insatiables et des désirs infinis. Le concept de Vérité absolue issue de la conception religieuse, veut que Dieu soit omniprésent, omnipotent et omniscient. Il en est de même pour la conception mythique en faisant constamment intervenir les dieux. Bien qu'il y ait quelques disparités entre la conception mythique et la conception religieuse, ce sont-là deux conceptions détenant la Vérité. De plus, elles sont toutes deux basées essentiellement sur la croyance et sur la quête de sens.

Fatigué d’être l’esclave de ces dieux qu’il ne peut percevoir, et qui contrôlent son destin, l’Homme prend sa destinée en main. Il décide désormais d'admettre que seulement ce qu'il peut percevoir est vrai. Il délaisse alors ses croyances qui ne servaient qu’à le rassurer afin d' aller vers

en relation

  • Selin
    3596 mots | 15 pages
  • séance d'information en classe de terminale
    3182 mots | 13 pages
  • Notes de cours
    2241 mots | 9 pages
  • Hume
    3472 mots | 14 pages
  • Philo
    914 mots | 4 pages
  • Pourquoi philosopher ?
    592 mots | 3 pages
  • Philo moderne Descartes
    14213 mots | 57 pages
  • Le roman
    1121 mots | 5 pages
  • Idées politiques
    16742 mots | 67 pages
  • l'amour de la sagesse philosophie
    6295 mots | 26 pages