Philo

646 mots 3 pages
Le climat social

Le climat social peut être identifié comme le degré de satisfaction qui règne dans l’entreprise. L’enquête sur le climat social produit des indicateurs fiables. Ces informations sont particulièrement utiles pour les sociétés en développement ou en période de changement.
Comment les entreprises gère t-elles le climat social ?
Nous verrons dans une première partie les différents indicateurs positifs et négatifs du climat social puis dans une seconde partie nous verrons les moyens de gestion du climat social.

I Les indicateurs :
(Les rumeurs
Une rumeur est un bruit qui circule et que l’on répéte, tenu pour information, sans que l’on connaisse la source. La rumeur révèle généralement un malaise dans la vie de l’entreprise.
Le rôle de l’entreprise sera de communiquer rapidement sur le sujet, avec une grande transparence.
« La meilleur façon de tuer une rumeur, c’est d’en parler, lors d’une fausse rumeur les managers doivent démentir l’information et demander aux salariés pourquoi ils sont inquiets ».
(Les conflits
Les tensions, éveillent chez les employés et les managers des émotions fortes et souvent anarchiques, qu’il faut apprendre à reconnaître et à maîtriser.
Dans 21% des cas étudiés 94% des interventions du chef produisent des émotions aversives qui vont, d’une part, de la peur à la haine d’autre part du mécontentement au dégoût en passant par le mépris.
D’autre par une double enquête conduite auprès des DRH d’entreprise et des salariés permet de poser le constat suivant : Salariés et DRH n’ont pas la même vision du climat social, dans leur entreprise. Le fossé est flagrant pour les opinions « satisfaisante » ; 47% des salariés contre 78% des DRH. Le plus étonnant est le fait que la perception des DRH apparaît très éloignée de la vision du terrain.
Les DRH s’attendent en moyenne, à ce que les salariés soient satisfait a 80%. Un fossé dont l’origine est identifiable seul 28% des entreprises ont réalisé une enquête du climat

en relation

  • Philo
    1075 mots | 5 pages
  • Philo
    258 mots | 2 pages
  • Philo
    689 mots | 3 pages
  • Philo
    1630 mots | 7 pages
  • Philo
    286 mots | 2 pages
  • Philo
    914 mots | 4 pages
  • Philo
    935 mots | 4 pages
  • Philo
    495 mots | 2 pages
  • Philo
    3554 mots | 15 pages
  • Philo
    910 mots | 4 pages