Philosophie cours les deux pensées.

1031 mots 5 pages
Kant montre que la raison humaine est limitée. Dans sa Critique de la raison pure (que nous signalerons K1), il démontre, grâce à dén. newtonienne, que la raison ne peut connaître (c’est-à-dire expliquer) que ce que la sensibilité nous permet de percevoir.
Hegel (rationaliste).
Jusqu’à Kant, on considérait que l’on pouvait connaître des objets métaphysiques (= au-delà de la nature, …). 3 objets métaphysiques : - Dieu. Je peux le concevoir mais il n’y a pas de rapport sensible, je n’en fait pas l’expérience. - l’immortalité de l’âme : conception, pas d’expérience. - caractère infini et organisé de l’univers.
La philosophie de Descartes défend la thèse que nous pouvons connaître, expliquer ces objets métaphysiques. Il va prouver l’existence de Dieu dans sa IIIe Méditation métaphysique. • Preuve ontologique (ontologie : étude de l’être en tant qu’être).
Dieu est un être qu’on définit comme parfait (preuve de Descartes) : s’il manque l’existence à Dieu, alors il n’est pas parfait. Donc il ne peut qu’exister.
La tradition panthéiste (de « panthéisme ») prouve l’existence de Dieu par le fait de la nature : la nature est un objet parfait donc elle a été créée par un être parfait.
Il n’y a pas de vérification possible à cet argument comme à l’existence de Dieu. L’argument ontologique repose sur une conclusion nécessaire. Pascal parlera de « force de la nature » pour amener cette conclusion nécessaire.
Les conceptions sont le fruit de la raison ; les perceptions sont le fruit de la sensibilité. Personne ne peut percevoir la perfection, par contre on peut concevoir cette idée mais pas la percevoir. L’idée de Dieu est associée à l’idée du parfait. A partir de l’essence du divin, on ne peut pas faire autrement que d’aboutir à l’existence de Dieu. L’inexistence de Dieu serait en contradiction avec son essence.
Mais d’où me vient l’idée de perfection ?! Pour Descartes, il a fallu un être parfait pour mettre en soi l’idée de

en relation

  • Dissertation
    1396 mots | 6 pages
  • Introduction a la philosophie
    2418 mots | 10 pages
  • Md_ms2_p22271_2012
    12916 mots | 52 pages
  • Llphi101-cora1-malabou-2009-2010
    1250 mots | 5 pages
  • Kant dans la pensee philosophique arabe
    4108 mots | 17 pages
  • philosophie
    6710 mots | 27 pages
  • La philosophie
    168071 mots | 673 pages
  • Bibliographie sciences politiques
    1734 mots | 7 pages
  • Metaphysique
    1173 mots | 5 pages
  • Modou
    6325 mots | 26 pages