PHILOSOPHIE

293 mots 2 pages
PHILOSOPHIE

« Pour agir normalement suffit-il de faire son devoir ? »
Définition des termes :

Agir normalement : Agir, faire des actions sans craindre de réprimande, en étant dans la loi donc hors de toute répression… Ainsi on prend le terme de façon générale et non réduite à un individu.

Le devoir : Opposé au droit. Les devoirs correspondent à un ensemble de règles régissant nos actions, nos actes, nos mouvements. C’est à rapproché de la moralité…
S’en écarter est synonyme de réprimande.

Introduction : Depuis longtemps, il est d’accord commun de dire que l’humanité a adopté le mode de vie sédentaire dans le but de vivre de manière plus facile, de vivre mieux… De plus, l’adoption de ce mode de vie a impliqué la création d’un système sociétal régit par des lois qui, au fur et à mesure du temps, ont tendu à se complexifier, à s’étoffer, en fonction des époques, des lieux et croyances des peuples concernés. Les citoyens vivants dans ces sociétés ont donc des droits et des devoirs ; c'est-à-dire qu’ils sont libres d’agir et de penser comme ils le désirent tant que cela ne va pas à l’encontre des lois qui régissent le système. Cependant, la frontière entre droit et devoirs est mince, autant que celle de la légalité et de l’illégalité… Ainsi, un individu considérant qu’il agit normalement, et ce sous l’égide de ses droits, peut également être en train de commettre une entorse aux devoirs que lui imposent la société : la frontière est de ce fait très mince et il devient difficile de distinguer la normalité de ce qui ne l’est pas… Nous sommes alors en droit de nous demander si pour agir normalement, suffit-il de faire son devoir ? C’est ce que nous allons voir en étudiant tout d’abord

en relation

  • philosophie
    13095 mots | 53 pages
  • La philosophie
    12822 mots | 52 pages
  • La philosophie
    168071 mots | 673 pages
  • La Philosophie
    1085 mots | 5 pages
  • Philosophie
    677 mots | 3 pages
  • Philosophie
    369 mots | 2 pages
  • la philosophie
    568 mots | 3 pages
  • Philosophie
    569 mots | 3 pages
  • Philosophie
    8405 mots | 34 pages
  • Philosophie
    959 mots | 4 pages