Poétique et rhétorique

6537 mots 27 pages
INTRODUCTION

Aujourd´hui on a tendance de voir une scission profonde entre d´une part la poésie et d´autre part la rhétorique. On croit inconciliable un art qui puise dans l´imaginaire et un art qui au contraire s´appuie sur le réel et cherche à convaincre un auditoire critique par une argumentation bien structurée. Il est vrai que le philosophe grec Aristote consacre deux ouvrages différents à chaque domaine, un à la Poétique et un à la Rhétorique pour y énoncer les bases théoriques des deux arts. Pourtant il y a un lien entre les deux: La rhétorique s´attache, selon Aristote, à ce qui est mais qui aurait pu ne pas être et la poétique à ce qui n´est pas mais qui aurait pu être, la fiction. Cela ressemble, il faut le dire à la même chose: le « possible vraisemblable », comme le nomme Michel Meyer (2004, 96). Et quand on regarde de près il y a bien des domaines en communs et c´est pourquoi la théorie littéraire fait partie de la rhétorique depuis longtemps. Il faut s´en donc rendre compte que cette dissociation que nous éprouvons de nos jours n´a pas toujours été manifeste. Au contraire, dans le siècle des classiques, il y avait un rapport étroit entre la poétique et la rhétorique car l´art de bien faire des vers reposait sur des modèles et des techniques. A cette époque, il y avait une forte acceptation de la rhétorique et c´est seulement avec l´emergence du romantisme que la rhétorique est mis à l´écart de plus en plus. Or, les romantiques éprouvent un fort dédain pour la rhétorique et la jugent manipulatrice et déshonnête. Ce petit aperçu historique montre pourtant qu´il nous faut aujourd´hui contester une rupture inhérente aux deux disciplines. C´est au contraire que quand on a une vue large du langage, la rhétorique s´étend sur tous les domaines du langage y compris et surtout sur la poétique. Cela constitue pour ainsi dire notre hypothèse clée qui forme le point de départ de notre analyse.
Par la suite, nous nous consacrerons à examiner en

en relation

  • Rhetorique et poetique
    1683 mots | 7 pages
  • La notion de littérature et autre essais / tzvetan todorov.
    5598 mots | 23 pages
  • T.sebillet art poétique français
    3191 mots | 13 pages
  • Littérature
    6479 mots | 26 pages
  • Compte rendu: les genres littéraires de d. combe
    2734 mots | 11 pages
  • Les genres littéraire dominique combe
    2560 mots | 11 pages
  • La littérature
    2907 mots | 12 pages
  • Philosophie arabe.
    2206 mots | 9 pages
  • Histoire des poétiques
    5981 mots | 24 pages
  • haha
    910 mots | 4 pages