Pourquoi allons-nous au théatre ?

512 mots 3 pages
Les quatre textes proposés sont extraits d’une préface, d’un roman et de deux scènes de théâtre, et datent du XIXe et du XXe s. ; tous ces extraits offrent une réflexion sur le public de théâtre et les raisons qui le poussent à aller voir un spectacle. Tout d’abord, le théâtre, pour tous les auteurs, rompt avec la monotonie de la vie quotidienne souvent ennuyeuse. « L’homme s’ennuie » (chaque texte doit être intégralement présenté lorsqu’il est cité pour la première fois : auteur, titre, date, genre) dit Lechy Elbernon, personnage de la pièce L’Echange de Claudel, jouée pour la première fois en 1894. Dans son roman La Curée paru en 1872, Zola narre une soirée au théâtre vécue par
Renée et Maxime : ils veulent en effet « voir une grande tragédienne italienne » qui leur cause « une émotion particulière ». C’est ce que Victor Hugo rappelle, dans sa préface de Ruy Blas, publiée en 1838 : la « foule » vient chercher des « sensations », elle veut « être amusée ». Et le théâtre procure tout cela rappelle le chambellan dans la pièce Ondine de Giraudoux, jouée en 1939 : il est « plus frai[s] » que la vie, « il ne sent pas le rance ».
Les spectateurs viennent donc y rêver, se divertir, au sens propre du terme.
Le spectacle théâtral a cependant une spécificité : il permet en effet au public de vivre une histoire mouvementée, de l’action, des sensations fortes. Cela convient aux « femmes » selon la préface d’Hugo car elles viennent chercher la « passion », les « émotions », le « plaisir du cœur » ; c’est parce qu’en effet, le dramaturge selon le chambellan d’Ondine peut « faire se dérouler la vie à la vitesse et à la mesure […] de la passion humaine », il peut l’ « accélérer ». Ces émotions sont variées : « Et il pleure et il rit » dit du spectateur Lechy Elbernon. Cela peut aller jusqu’à la catharsis, la purgation des passions vécues intensément par procuration : même si Renée devant l’histoire de Phèdre « sentait passer sur sa chair chaque

en relation

  • dom juan,une comédie ?
    839 mots | 4 pages
  • La querelle du cid
    986 mots | 4 pages
  • Théâtre
    1883 mots | 8 pages
  • Querelles, disputes et affrontement au théâtre
    1314 mots | 6 pages
  • ionesco
    1228 mots | 5 pages
  • dom juan
    702 mots | 3 pages
  • Le libertinage
    2364 mots | 10 pages
  • Dissertation sur le pouvoir au théâtre
    1996 mots | 8 pages
  • Prikol
    637 mots | 3 pages
  • Dissertation quel sont les différentes raisons qui poussent les hommes se rendre au théatre ?
    814 mots | 4 pages