Pourquoi argumenter à l aide de récits imagés?

303 mots 2 pages
La Fontaine, dans sa préface des fables, rappelle que la parole de Dieu est souvent livrée par l intermédiaire des paraboles. Ainsi, le fondement même de notre culture semble reposer sur les récits imagés et symboliques. La Fontaine, en reprenant les apologues du fabuliste grec Esope, poursuivra ce processus d enseignement, délivré indirectement par le biais d un récit. Pourquoi argumenter à l aide de récits imagés plutôt que de manière directe? Qu'est ce que cela apporte a l argumentation? Dans un premier temps, nous verrons comment la forme du récit imagé attire le lecteur. Nous nous interrogerons ensuite sur les liens entre le récit et la moralité en nous demandant qu elle est l utilité du récit par rapport à la morale. Enfin nous étudierons comment le récit, en s adressant à l imaginations et la sensibilité du lecteur captive celui ci et le fait adhérer à la thèse proposée.

I capter l attention du lecteur
1)des personnages concrets
2)l art du récit
3)ne pas irriter le lecteur

II du récit a l argumentation
1)des récits qui servent l argumentation
2)instruire et plaire
3)faire réfléchir le lecteur

III le recours a la sensibilité pour toucher le lecteur
1)un récit séduisant
2)toucher le lecteur pour le faire adhérer à son opinion
3)une argumentation a l insu du lecteur

Argumenter à l aide de récits imagés présente l intérêt essentiel de mêler l utile a l agréable l'instruction et le plaisir. Cette alliance permet de diffuser largement de idées, d amener le lecteur, lentement mais sûrement vers l acceptation d la leçon et, enfin, de les émouvoir et le faire adhérer sans résistance aux thèmes proposés. Une telle manière de procéder est surtout un moyen de persuader le lecteur plus que de le

en relation

  • lkzsdi
    333 mots | 2 pages
  • Etude du conte
    1798 mots | 8 pages
  • Apologue
    1323 mots | 6 pages
  • Comment lire philosophiquement un texte ?
    9530 mots | 39 pages
  • La dissertation
    3122 mots | 13 pages
  • Baudelaire
    1213 mots | 5 pages
  • Dissertations
    7522 mots | 31 pages
  • gggg
    7101 mots | 29 pages
  • Otto autobiographie d'un ours en peluche
    3874 mots | 16 pages
  • Le commentaire (méthodologie)
    3998 mots | 16 pages