Pourquoi faut il chercher la vérité ?

Pages: 11 (2553 mots) Publié le: 13 mars 2013
INTRODUCTION :

Dans ce texte, Marx explique ce qu'il faut entendre par « moyen de travail ». Être tout à la fois conscient et volontaire, l'homme se distingue radicalement des animaux en ceci qu'il est capable d'interposer un monde d'objets entre lui et la nature – non pas simplement des objets fabriqués, mais aussi et surtout des objets qui servent à fabriquer d'autres objets (c'est-à-dire àproduire un travail), et qu'on nommera à bon droit des instruments.
À la différence de l'animal en effet, l'homme est doué de conscience et de volonté : il est capable de se représenter par avance ce qu'il veut faire, capable en d'autres termes de se proposer un « but », lequel sera le résultat de son travail. Se représentant par avance ce qu'il veut obtenir, l'homme peut donc déterminer lesmoyens qu'il lui faudra déployer : ces « moyens de travail » sont alors constitués de choses ou d'ensembles de choses, primitivement prélevés dans la nature, puis eux-mêmes fabriqués à mesure que la production se complexifie. Le propre du travail humain, c'est donc d'être toujours médiat : le résultat n'est jamais obtenu directement, mais toujours par l'intermédiaire d'un instrument ou d'un moyen. Lemoyen de travail a alors un statut particulier : d'un côté, il est extérieur à l'homme (il n'est pas un organe naturel) ; d'un autre côté, il est utilisé comme prolongement de nos organes naturels : si le corps est lui-même l'instrument de la volonté, alors l'outil est un « allongement » de ce corps, en ceci qu'il nous rend capable de produire un effet qui est hors de portée de nos seulescapacités naturelles.
Le moyen de travail est donc le point où s'entre-pénètrent intériorité et extériorité : il est volonté objective, ou volonté devenue objet, prolongement du corps propre, intermédiaire entre le travail et le produit du travail ou résultat. De ce fait la terre elle-même devient non seulement « magasin de vivres » (ce qu'elle est déjà pour l'animal), mais aussi « arsenal primitif » danslequel l'homme prélève des choses dont il se sert comme instrument ; et plus le travail se développe, plus ces instruments seront eux-mêmes travaillés, c'est-à-dire le résultat d'un travail préalable qui les aura pris pour but (le marteau est le fruit d'un travail, il n'est pas simplement prélevé dans la nature, et une fois fabriqué, il sert lui-même d'instrument à un autre travail).
Or, etc'est là le point, cette médiation toujours plus complexe caractérise l'humanité et le travail humain : certains animaux prélèvent certes des choses naturelles dont ils se servent comme moyens, mais aucun animal ne fabrique ses propres moyens de travail ; tout au contraire, les animaux ont tôt fait d'avoir été mobilisés à titre de moyens de travail par l'humanité même. Seul l'homme, par conséquent, aun rapport véritablement médiat au monde, lui seul travaille au sens plein, lui seul met au travail l'animal qui naturellement ne travaille pas, c'est-à-dire le met au service de buts proprement humains.
À l'évidence, Marx s'appuie ici sur les analyses hégéliennes du travail comme mise à distance du donné : le travail, en ceci qu'il permet à l'homme de marquer du « sceau de son intériorité » leschoses extérieures, constitue une médiation indispensable à ce qu'Hegel nomme la modalité « pratique » de la prise de conscience de soi. Il s'agira alors de voir en quel sens on peut bien affirmer, comme Marx et Hegel, que le travail est en propre une activité humanisante.



I. Analyse détaillée du texte
1. Définition de ce qu'est un moyen de travail
a) Le moyen de travail commeintermédiaire
Si la définition de ce qu'est un moyen de travail est à ce point capitale pour Marx, c'est parce que l'utilisation de moyens caractérise spécifiquement le travail humain et informe la totalité de notre rapport au monde. Mais alors, que faut-il entendre par la constitution de tels moyens ? Un moyen de travail, c'est « une chose ou un ensemble de choses que l'homme interpose entre lui et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Pourquoi chercher la verite
  • Pourquoi chercher la vérité
  • Pourquoi doit on chercher la vérité ?
  • Ne faut-il chercher la vérité que si elle est utile ?
  • pourquoi chercher à connaitre la vérité
  • La vérité, c’est de toujours chercher la vérité.
  • Aimer la vérité, est-ce chercher des certitudes ?
  • Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !