Pouvoir hiérarchique et latéral

807 mots 4 pages
1 Introduction
1.1 L’efficacité générale de l’exploitation du Secrétariat de l’ONUSIDA est liée à l’efficacité administrative de ses finances et de ses ressources humaines. Cependant, l’administration au sein du Secrétariat est complexe et, pour fin de clarté, il est nécessaire de différencier les systèmes administratifs employés, leurs utilisateurs et les politiques administratives appliquées.
1.2 Le Secrétariat possède ses propres personnels basés au siège de Genève ainsi que dans les bureaux régionaux et nationaux. Ils sont responsables à la fois de l’administration des ressources humaines et de l’administration financière. Ils sont donc les utilisateurs des systèmes et politiques. Ces administrateurs, et autres personnels du Secrétariat, utilisent deux systèmes administratifs, chacun fonctionnant selon ses propres règles et réglementations, étant donné que le
Secrétariat a des accords administratifs distincts avec l’OMS et le PNUD. Ces dispositions sont
« historiques » et n’ont jamais été évaluées ou remises en question.
1.3 Ceci implique que le Secrétariat applique deux ensembles de règles différents à ses personnels selon qu’ils bénéficient d’un contrat de l’OMS (tous recrutés à l’international et quelques personnels recrutés au niveau national) ou du PNUD (quelques personnels recrutés au niveau national). Ceci implique également que tout effort d’amélioration de l’efficacité ou de l’efficience administrative exigerait souvent de négocier, soit avec l’OMS, soit avec le PNUD, vu la nécessité de modifier le mode d’exploitation des systèmes. Le Secrétariat utilise également son propre système papier d’évaluation de la performance, sur la base du cadre de la Commission de la Fonction publique internationale et met en oeuvre ses propres politiques et procédures administratives en matière de mobilité, de diversité et d’équilibre vie privée/vie professionnelle.
1.4 Les événements clés du développement de la gestion et de

en relation

  • Art management
    2760 mots | 12 pages
  • Communication
    3314 mots | 14 pages
  • La communication dans l'entreprise
    3169 mots | 13 pages
  • Communication interne
    3414 mots | 14 pages
  • Compte rendue réunion
    376 mots | 2 pages
  • Tableau de bord
    1206 mots | 5 pages
  • La communication non verbale
    4398 mots | 18 pages
  • Communication interne
    3200 mots | 13 pages
  • La communication interne
    2482 mots | 10 pages
  • La troisieme revolution indistrielle Jeremy rifkin
    3966 mots | 16 pages