Première méditation métaphysique

1149 mots 5 pages
I- Projet et méthode pour y parvenir : §1et 2

A- Le projet des Méditations : §1

NB : les chiffres figurant entre () sont les étapes de l'argumentation de Descartes.

(1) je veux découvrir ce qui est certain, et s’il y a quelque chose de certain.

1) le problème de Descartes : le fondement des connaissances

Descartes s’est proposé de s’assurer de la validité de toutes les connaissances qu’il a acquises. Il trouve en effet que l’école transmet des connaissances, certes, mais sur un mode dogmatique. Ainsi, il se propose d’examiner à quel titre cette connaissance en est une. Il s’agit de trouver un fondement de la connaissance autre que celui de l'autorité des professeurs (il s’oppose donc à toute autorité ).

cf. fait qu'à l'époque, l’autorité, c’était les textes d’Aristote, de St Thomas : quand on voulait savoir quelque chose, on consultait ce qu'ils avaient dit à son propos; c’est à ça que s’oppose Descartes

2) Le statut du Je : qui parle?

a) Si Descartes parle à la première personne, le "je" qu'il emploie est pourtant un "je universel", impersonnel, dans lequel tout le monde peut se reconnaître :

- sa position n'est pas celle d'un savant accompli, qui aurait déjà découvert la doctrine philosophique qui va plus tard être soutenue

- au contraire, il feint de se trouver à un stade qu'il a depuis longtemps dépassé : celui d'un homme sans éducation philosophique, qui se laisse guider par ses opinions

Comme il le dit dans Entretien avec Burman, AT V, 146 : il met en scène un esprit "attaché aux sens, comme nous le sommes tous avant de philosopher"

Bref : il s'agit de se placer du point de vue d'un homme qui commence à philosopher

b) Pourquoi se place-t-il de ce point de vue?

b1) Parce que même si les principes métaphysiques sont plus clairs que les principes géométriques, si on les avance trop brutalement, on risque de les voir rejetés comme inappropriés ou invraisemblables. Ainsi Descartes met-il en œuvre, ici, ce qu'il

en relation

  • PREMIÈRE MÉDITATION MÉTAPHYSIQUE
    1117 mots | 5 pages
  • Première des méditations métaphysiques - descartes
    1117 mots | 5 pages
  • Première méditation métaphysique Descartes
    919 mots | 4 pages
  • Méditations métaphysiques, première méditation, commentaire
    1446 mots | 6 pages
  • Méditations métaphysique
    2114 mots | 9 pages
  • Liberté cartésiste
    1560 mots | 7 pages
  • cogito ergo sum
    3517 mots | 15 pages
  • Meditation methaphysique
    1294 mots | 6 pages
  • Metaphysique
    1173 mots | 5 pages
  • Descartes deux première méditations
    913 mots | 4 pages