Pretendre distinguer l'homme de l'animal, est ce legitime ?

2277 mots 10 pages
Prétendre distinguer l’Homme de l’animal, est-ce légitime ?

Descartes, dans ********, prétends que l’Homme est différent de l’animal en plusieurs points. Mais cette distinction est-elle réelle, ou une idée fixe qui vise à justifier le comportement actuel des Hommes envers les animaux, qui comme le soulignent très bien les protecteurs de leurs droits, est « inhumain » ? Cette question est d’actualité, et son enjeu est toujours aussi important : le droit des animaux, les lois qui nous gouvernent, les règles de morale et autres, toutes ces choses reposent sur cette interrogation.
Avant de répondre à cette question, posons-nous la question de l’Homme et de l’animal. Car il faut tout de même remarquer que ces termes ne sont pas très clairs. Qu’est ce que l’Homme ? Les scientifiques définissent l’Homme comme un ensemble de caractère définit par l’espèce humaine. Les scientifiques sont les premiers à faire le rapprochement entre l’Homme et l’animal. En effet, si l’on s’arrête à leur définition, l’Homme n’est en faite qu’une espèce animal qui a évolué de manière à s’adapter au monde qui l’entourait. Ici , ce n’est pas cette définition que nous retiendrons , mais une plus proche de celle des philosophes.
« On ne nait pas Homme, on le devient ». ******** affirme que l’Homme ne nait pas ainsi. En faite, l’Homme apprend à l’être. A la différence des animaux qui naissent avec tout ce qui leur est nécessaires, l’Homme ne nait avec aucune faculté, si ce n’est celle d’apprendre. En effet, l’Homme doit apprendre tout ce qui lui permettra de vivre en société , car l’Homme a besoin d’entourage pour vivre. Il est incapable de se débrouiller seul, le pouvoir de l’Homme est dans l’ingéniosité du partage des tâches. Pour parvenir à ce partage des tâches , L’Homme a appris à se contrôler, contrôler ses envies, ses pulsions, son animalité.
En effet , l’Homme naît animal : il ne sais pas contrôler ses pensées , un enfant par exemple est incapable de se concentrer sur une tâche bien

en relation

  • Prétendre distinguer l'homme de l'animal est ce légitime ?
    2338 mots | 10 pages
  • Prétendre distinguer l’homme de l’animal est-ce légitime ?
    2223 mots | 9 pages
  • Pretendre distinguer l'homme de l'animal est-ce légitime
    812 mots | 4 pages
  • Pretendre distinguer l'homme de l'animal est ce légitime ?
    1791 mots | 8 pages
  • Prétendre distinguer l'homme de l'animal est ce ligitime ?
    2490 mots | 10 pages
  • Animaux
    485 mots | 2 pages
  • Les animaux ont-ils des droits
    445 mots | 2 pages
  • bffgfxgfbfdg
    926 mots | 4 pages
  • La culture complète-elle la nature ou se substitue-t-elle à elle?
    476 mots | 2 pages
  • Faut-il préférer la liberté à la Justice ?
    1100 mots | 5 pages