Privéee

Pages: 10 (2470 mots) Publié le: 9 octobre 2012
Chapitre 2: La disparition de l’état romain


Introduction:

C’est une transformation culturelle, institutionnelle, juridique, sociale avec deux choses à comprendre:
-L’idée de disparition de l’état, de la culture (4 septembre 576)
-Ce que devient la culture romaine (pas de rupture absolue)

Le vocabulaire associé à la chute de Rome est plutôt négatif. On parle de disparition,d’effondrement, d’invasions barbares.. Ceci renvoie à la violence et à l’immédiateté de la chute. Quand on a une date qui marque un avant et un après, on a une volonté de simplification de la réalité. Avant nous avions, la belle culture romaine classique (pensée, architecture, droit, modes de vie..), un état romain puissant (conquérant, militaire, institutionnalisé..) = Vision de Rome capable de fédérer lemonde civilisé. Après, nous trouvons des barbares, le retour des traditions archaïques qui nous renvoient 13 sc auparavant, des institutions rudimentaires et étrangères. Mais cette image n’est pas tout à fait valide.
Le 4 septembre 476, la ville de Rome est envahie car à Rome il y a l’empereur. Cet empereur là, est encore un enfant (Romulus Augustule). C’est un empereur fantoche qui a été mis enplace par l’armée. Depuis plus d’un siècle le pouvoir n’appartient plus à l’empereur mais aux généraux d’armées. Et cette armée n’est pas composée que de romains mais également de quelques barbares. Une invasion par un peuple qui s’est déplacé depuis longtemps venant d’Europe de l’est : les Skires menaient par leur roi Odoacre qui est un roi associé à la défense de Rome, il ne vient pas faire laguerre. Il entre dans Rome le 4 septembre 476 pour réclamer un certain nombre de prérogatives et ces promesses n’étant pas tenues, ce chef militaire au service de Rome vient déposer l’empereur fantoche. Il prend possession de la ville de Rome, du pouvoir : il prend les insignes impériaux à l’empereur (couronne..) et au lieu de choisir un autre empereur vitrifié, Odoacre va mettre fin à la comédie dupouvoir et va envoyer les insignes impériaux en Orient à l’empereur Zénon.
C’est bien la fin de l’empire romain d’occident mais il n’y a rien de fulgurent, rien de conscient. Du point de vu d’Odoacre, il n’a absolument pas le sentiment de mettre fin à l’empire au contraire il est très légaliste, il reconnaît l’autorité impériale seulement il reconnaît le pouvoir là où il est réel (en Orient, àConstantinople). Il réunifie le pouvoir et l’empire Romain où il considère qu’il n’y a qu’un seul empereur effectif. pas de mise à mort programmée. Du point de vu de la ville de Rome, Rome s’est vidée de ses habitants, ce qui a fait sa force (avant le déclin plus d’un million d’individus). Enfin si on regarde du côté de l’ensemble des peuples soumis à l’empereur occidental, on se rend compte quepour lui non plus, rien à changé. Les cadres de vie restent quasiment inchangés, le pouvoir impérial est un pouvoir lointain, le vrai pouvoir est le pouvoir local. Ce qui se passe à Rome en 476 les laissent totalement indifférents car ça ne change pas forcément son droit. Pour ces peuples, on est habitués à vivre avec les barbares voire même à vivre sous leur direction. Si bien que paradoxalement, àla fin du 5° et dans les années qui suivent, les peuples vont ressentir positivement le changement de maître. L’idée de traumatisme est une idée dont il faut se méfier. Le 4 septembre 476, il n’y a plus d’empereur en occident. Ca n’est pas un événement mais un processus lent et long.
Que devient la culture juridique romaine? La première question qui se pose est celle de savoir comment uneculture que l’on a désigné comme brillante, forte qui a fait la force d’une civilisation peut-elle disparaître? La deuxième, est de savoir si cette disparition est vraiment réelle et totale? Il y a d’un côté l’image légendaire, pédagogique avec 4 étapes: Rome qui construit sa culture, la disparition de Rome, la redécouverte de Rome et la diffusion dans toute l’Europe de ce droit Romain. Evidement,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Privé
  • privé
  • Privé
  • Privé
  • privé
  • Droit privé
  • Droit prive
  • Droit privé

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !