Programme scolaire et points éssenciels

691 mots 3 pages
Programme des 1er S:

La régulation de la glycémie et les phénotypes diabétiques.
Je dois connaître:
• La définition d'homéostat glycémique, ainsi que la valeur de référence de la glycémie.
• Le rôle du foie, des muscles et du tissu adipeux dans la régulation de la glycémie.
• Le rôle du pancréas dans la commande du foie.
• La structure du pancréas, les types de cellules présentes dans les ilots de Langerhans et l'hormone sécrétée.
• Le nom, le rôle, le mode d'action des hormones pancréatiques.
• La définition d'une hormone.
• Les conditions de libération des hormones pancréatiques (capteurs de la glycémie et valeur de la glycémie déterminant la quantité d'hormones produites).
• Le codage du message hormonal.
• La régulation de l'homéostasie glycémique dans son ensemble.
• Le phénotype diabétique.
• Causes des différents diabètes et leurs facteurs déclenchants (génétiques et environnementaux).
• Les moyens de luttes.

La diversité des phénotypes et influence du génotype
Je dois connaître:
• La définition de phénotype(les différentes échelles), génotype.
• Le phénotype drépanocytaire à différentes échelles.
• Définition d'une protéine.
• L'origine génétique de la drépanocytose.
• Relation entre l'information génétique et la séquence d'acides aminés de la protéine.
• La définition d'un gène et d'une mutation.
• La définition d'homozygote, hétérozygote, allèle récessif et allèle dominant
• Les conventions d'écriture de génotype et de phénotype.
• Le principe d'intervention de plusieurs gènes pour un phénotype macroscopique donné.

La relation ADN – Protéines
Je dois connaître:
• La localisation cellulaire de la synthèse des protéines.
• La localisation cellulaire de la synthèse d'ARNm.
• Définition de l'ARNm.
• Structure et composition de l'ARNm.
• Le principe de la transcription et la localisation cellulaire de cette transcription.
• La définition du code génétique.
• La définition de la traduction.
• Les

en relation

  • l'estime de soi à travers l'accompagnement esthétique et le théâtre
    16098 mots | 65 pages