Propositions fréry

8287 mots 34 pages
13ème conférence de l'AIMS Normandie – Vallée de Seine 2, 3 et 4 juin 2004

Propositions pour une axiomatique de la stratégie par Frédéric FRERY Professeur ESCP-EAP 79, Avenue de la République 75543 Paris Cedex 11, France Téléphone : 01 49 23 22 62, fax : 01 49 23 21 03, e-mail : frery@escp-eap.net

Depuis les origines de la discipline (Chandler, 1962 ; Ansoff, 1968) et jusqu’à encore récemment (Porter, 1996 ; Mintzberg et Lampel, 1999 ; Hambrick et Fredrickson, 2001 ; Farjoun, 2002), de nombreux auteurs ont proposé des définitions de la stratégie d’entreprise. Or, ces définitions sont parfois fort éloignées – voire divergentes, comme le soulignent par exemple Mintzberg (1987) ou Johnson et al. (2002) – au point que les chercheurs en stratégie déplorent fréquemment les frontières intrinsèquement floues de leur discipline, source de constantes (mais pourtant fructueuses) frictions avec des champs connexes (économie industrielle, marketing, finance, organisation, sciences cognitives, sociologie, etc.). La stratégie d’entreprise, encore toute jeune dans sa respectabilité universitaire, a ainsi pris l’habitude de s’enrichir de sa confrontation avec des disciplines plus structurées, plus anciennes ou plus établies, allant parfois jusqu’à emprunter à la physique (théorie du chaos) ou à la biologie (écologie des populations).

13ème conférence de l'AIMS. Normandie – Vallée de Seine 2, 3 et 4 juin 2004

0

Cependant, il serait regrettable que la stratégie ne soit définie qu’en creux par rapport à d’autres champs, toujours prompts à l’inclure – au moins sur le plan sémantique – dans leur propre domaine d’expertise. Ne parle-t-on pas de stratégie marketing, de stratégie financière, de contrôle stratégique, etc. ? Les stratèges ne doivent-ils pas s’en offusquer et considérer ces expressions comme autant d’abus de langage ? Après tout, la stratégie concerne l’entreprise dans son ensemble, chacune des fonctions étant chargée de la déployer dans son propre domaine

en relation

  • ADM 4007 TN1 GENEVIEVEDUHAMEL
    2953 mots | 12 pages
  • Innovation au sien de l'entreprise
    15208 mots | 61 pages
  • cours stratégie
    6675 mots | 27 pages
  • Externalisation
    9006 mots | 37 pages
  • tmp_29792 chap09_cas_benetton1678602111
    3966 mots | 16 pages
  • Externalisation
    8753 mots | 36 pages
  • Fusion acquisition et alliances des entreprises
    17251 mots | 70 pages
  • Externalisation
    927 mots | 4 pages
  • creation de valeur et structure
    1791 mots | 8 pages
  • Performance et competences : les limites de l’analyse de l’outsourcing par la theorie des couts de transaction
    6312 mots | 26 pages