Psycho

15889 mots 64 pages
Chapitre I : les classifications / Le DSM
Notion
Le DSM est un manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux utilisé par les psys à travers le monde. Malgré les critiques dont il fait l’objet depuis de nombreuses années, il a réussi à s’imposer comme une référence quasiment incontournable dans bien des domaines de la pratique. Il fut édité pour la première fois par l’association américaine de psychiatrique en 1952 et comptait 60 pathologies différentes. Le nombre de ces pathologies a très vite évolué (145 troubles pour le DSM-II en 1968, 230 pour le DSM-III en 1980 et 410 troubles pour la version actuelle). Le DSM utilisé actuellement est le DSM-IV-TR dont le modèle est celui-ci du DSM-III, modèle qui se veut a-théorique c’est-à-dire que les théories des classifications se basent sur une pure observation des groupes de patients, de leurs difficultés, il n’y a pas d’idée théorique pure dans le DSM et donc tous les praticiens peuvent l’utiliser, c’est la vision d’un simple observateur qui y est décrite. Mais il n’est pas tout à fait a-théorique car il se veut aussi biomédical, ce qui, en soit, est déjà une théorie, un point de vue sur ces troubles. Les fondateurs du DSM utilisent notamment des critères cliniques (comparaisons entre populations dites normales et malades) et créent des populations de « malades » qui aident notamment les firmes pharmaceutiques qui pourront utiliser leurs médicaments pour les tester (molécule active & placebo : création de deux groupes au sein d’une population pour savoir si le médicament fonctionne ou si c’est juste un effet placebo, tout en sachant que ces psychotropes ne traitent que les symptômes, pas la maladie en elle-même).
Remarque : vision médicale des troubles psys
Jusqu’au 18ème siècle, la médecine était considérée comme née du divin d’un part, et rationnelle d’autre part (Hippocrate) et la maladie était un signe de désordre, de déséquilibre de l’ordre divin et naturel du monde où le médecin servait à

en relation

  • Psycho
    3864 mots | 16 pages
  • Psycho
    883 mots | 4 pages
  • Psycho
    6888 mots | 28 pages
  • Psycho
    909 mots | 4 pages
  • Psycho
    1110 mots | 5 pages
  • Psycho
    1642 mots | 7 pages
  • Psycho
    3563 mots | 15 pages
  • psycho
    311 mots | 2 pages
  • .Psycho
    4270 mots | 18 pages
  • Psycho
    14642 mots | 59 pages