Psychologie Cognitive

Pages: 26 (11959 mots) Publié le: 22 juin 2015
Psychologie Cognitive
Professeur : Fabien Fenouillet
Mémoire et apprentissage
Cours introductif :
Les deux grandes structures de la mémoire sont : le stockage et l’encodage.
Le stockage se fait lorsque les éléments de la mémoire à court terme (qui est limité) passent dans la mémoire à long terme.
On n’a donc pas une mémoire mais des mémoires.
Encodage :
L’encodage repose sur le principequ’il faut faire attention à l’information. Ce n’est pas parce que l’on voit une image que l’on va s’en souvenir parfaitement. Toute information que l’on se rappelle a été transformée, c’est l’encodage. Il se fait sur des choses plus ou moins faciles à mémoriser. La distance par exemple s’encode mal, alors que les concepts se codent facilement. Le sens est beaucoup plus facile à encoder, et donc àretenir que la forme. Les droodles des images sans sens, montrent que l’homme cherche à donner du sens, pour s’en rappeler. En effet, si on met un titre donc donne du sens, les images se retiennent beaucoup plus facilement.
Lieury dit ainsi que la mémoire imagée n’est pas une photographie perspective de la réalité, mais un encodage. Tout ce qui facilite les processus d’organisations facilitel’apprentissage. L’organisation de l’information est primordiale pour mémoriser. Sinon, on ne peut pas mémoriser, même avec des répétitions.
La mémoire à long terme regroupe une grande quantité d’informations organisée entres-elles.
Récupération :
La mémorisation et l’apprentissage repose aussi sur la récupération des informations.
Il existe :
- Le rappel libre, quand on rappelle des données immédiatementperçues, sans indication.
- Le rappel associatif ou indicé, quand on doit se rappeler d’informations par rapport à une autre.
- La reconnaissance consiste à reconnaitre des informations déjà présentées.
On remarque que suivant le processus de récupérations proposé, les scores sont différents. On se rappelle mieux dans une reconnaissance (la quasi-totalité), que dans un rappel libre.
Tulvingmontre ainsi la différence entre l’oubli et la non-récupération. Puisque toutes les informations peuvent être récupérées, de différentes manières. C’est la mémoire à long terme qui permet à la fois d’encoder et de récupérer les informations. Il faut autant savoir encoder l’information, que comment la récupérer.
L’oubli n’est pas lié à une absence de stockage mais à un problème de récupération. C’estdonc d’avantages des problèmes non conscients.
Encodage spécifique :
Dans l’expérience de Godden et Baddeley (1975) des plongeurs devait apprendre une liste de mots soit sous l’eau soit sur la plage. La restitution de cette liste est effectuée soit sous l’eau, soit sur la plage. On remarque que tout le contexte d’apprentissage à un impact sur la mémorisation et la récupération. Il apparait quel’on récupère davantage d’information quand on le fait dans les mêmes conditions que celles d’apprentissages.
Quand on apprend quelque chose, on mémorise aussi l’environnement, et le contexte dans lequel on apprend. C’est ce qui permet également de différencier deux informations d’apparence identique, mais auxquels on associe des sens différents, suivant le contexte dans lequel ils sont employés.C’est ce que l’on appelle l’encodage spécifique qui montre une interaction entre le contexte d’apprentissage et de récupération.
Mémoire et motivation :
Selon une expérience de connaissance géographique avec un feed-back positif ou négatif, sur 4 groupes (+2 de contrôles), on s’aperçoit que tous ceux qui ont peu de connaissance au départ, et peu d’organisation, ont des résultats moindres. Donc lamotivation a comme limite celles des connaissances. Ceux qui ont un feed-back positif et les connaissances réussissent mieux au test de connaissance. Si on a beaucoup de capacité d’organisation la motivation va doper l’apprentissage.
Lecture :
- Lieury, A. (2005) Psychologie de la mémoire. Dunod. /psychologie cognitive (2011)
- Weil-Barais, A. (2007). L’homme cognitif. Quadrige (encrage...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Psychologie cognitive
  • Psychologie cognitive
  • Psychologie cognitive
  • Psychologie cognitive
  • Psychologie Cognitive
  • psychologie cognitive
  • Psychologie cognitive
  • Psychologie cognitive

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !