psychologie de la perception

Pages: 13 (3123 mots) Publié le: 16 mars 2014
La psychologie de la perception
Manuel Gimenez, Collection « domino », Flamarion, 1997

Introduction
La psychologie de la perception s’est posée, historiquement, deux questions centrales : quelle est la
spécificité de la perception par rapport à d’autres activités conscientes ? quel est le rapport entre
perception et « réalité » ?
Sur la nature de la perception, on peut s’accorder sur uncertain nombre de propriétés : la perception est
un mode de représentation de l’environnement, ainsi qu’un mode de connaissance ; elle se déroule dans
l’instant en utilisant des capteurs sensoriels ; c’est finalement une « connaissance immédiate d’origine
sensorielle ».
Le rapport entre réalité et perception varie selon les écoles philosophiques : pour les courant dits
« réaliste » «rationaliste » et « empiriste »1, « il y a » un monde objectif et « il y a » une perception subjective
de ce monde objectif, que l’on peut partiellement atteindre par la raison ou par l’expérience. Pour le
courant phénoménologique, il n’y a pas de « réalité » hors de sa construction par le sujet percevant2.
La psychologie expérimentale évite de se demande ce qu’est la perception, elle se contente dedécrire sa
manifestation en terme de comportement ou de verbalisation. La « réalité » du monde des objets, en
psychologie expérimentale, est définie statistiquement comme l’ensemble des propriétés perçues partagées
par tous les sujets « normaux »3. C’est une approche normative de la perception. On distingue cependant 3
approches :
Soit on évacue carrément la perception, et on s’intéresse auxrelations entre stimulus et « réponse ».
Soit on considère la perception comme un système de traitement de l’information sensorielle, séparée
de la « représentation » (mais aussi de la « sensation »).
Soit on considère la perception comme la construction d’une signification.
La perception « directe »
La texture est un indice crucial dans la perception des surfaces dans l’espace, du fait de samodification en
fonction de l’orientation et de la disposition des surfaces texturées4. J. J. Gibson a développé, entre 1950 et
1977, la théorie de la perception « directe », qui considère la perception comme une « conduite »
adaptative5 permettant au sujet6 de s’adapter à son environnement. L’action du sujet est une réponse
cohérente à la modification du milieu ; la perception n’a de sens qu’enrelation avec une action. Gibson
considère que la « représentation » est une activité cognitive, post-perceptive, et qu’elle n’a rien a voir avec
le système stimulus/réponse. Sa théorie est fondée sur l’idée de redondance de l’information dans

Cette distinction n’est pas claire, d’autant que l’auteur ne donne pas de référence précise. On se reportera plutôt, sur
ce sujet, au séminaireorganisé en 2002 par J. Bouveresse au Collège de France : « philosophie de la perception », édité par
Odile Jacob en 2003.

1

2 Ce survol semble mal rendre compte des théories philosophiques sur la perception (Cf. note précédente). Cette
confusion est facilitée par le fait de ne nommer personne.
3 Les sujets normaux étant, bien entendu, ceux qui perçoivent correctement la « réalité » définieprécédemment.
Autrement dit, la réalité est une propriété statistique, sur une population, de la subjectivité.
4

Avec l’hypothèse implicite de « constance de texture » sur l’objet.

5

Un peu comme le courant constructiviste (Cf. plus loin).

6

qu’il appelle « organisme ».

l’environnement, qui permet au sujet d’avoir une certitude sur le monde perçu. Par la suite, des auteurs ontproposé la distinction entre « voir » (qui n’impliquerait aucune représentation mentale, et suffirait pour
certaines tâches comme le mouvement) et « voir et se représenter », attitude qui serait « irrépressible » pour
les humains.
L’étape sensorielle
La perception peut être considérée comme une séquence de traitements de l’information, allant d’une
« entrée » qui est appelée sensorielle à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La perception en psychologie
  • La psychologie de la perception
  • Psychologie de la perception
  • Le perception en psychologie
  • L’approche de psychologie sur la perception du changement climatique.
  • La perception
  • la perception
  • La perception

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !