Psychopédagogie

Pages: 37 (9076 mots) Publié le: 15 mars 2011
[pic]

THEME 1:CONDITION DE VIE FAMILIALE ET ECHEC SCOLAIRE DES JEUNES FILLES DANS LES ETABLISSEMENTS SECONDARES : LE CAS DU LYCEE MODERNE D’ABOBO.

INTRODUCTION

Selon Emile Durkheim : « l’éducation est l’action exercée par les générations adultes sur celles qui sont jeunes en vue de leur socialisation ». C’est donc grâce à l’éducation que se forme la personnalité de l’être humain. C’estencore grâce à l’éducation que la société se maintient et se transforme. Dans cette vision l’éducation est d’une importance capitale pour les êtres humains. Pour la femme, l’éducation joue un rôle incontestable dans son émancipation. En effet, de nombreuses études ont démontré les avantages économiques et sociaux de l’instruction des femmes pour toutes les générations. La réduction de la pauvreté,le contrôle des taux de natalité et le bien être familial sont des avantages à mettre à l’actif de l’éducation féminine. C’est à juste titre que l’on dit : « éduquer une femme, c’est éduquer toute une nation ».
Pourtant dans la plupart des pays européens et aux USA, l’école a été d’abord une affaire de garçon. La scolarisation des filles a été longtemps combattue ou freinée par l’idée que lesgens se faisaient des aptitudes intellectuelles des femmes à assimiler un programme d’enseignement scolaire. Certaines recherches savantes avaient abouti à la conclusion que le volume crânien de la femme était en général plus petit que celui de l’homme, que son intelligence inférieure à celle du garçon, était plutôt assimilable à celle d’un enfant mâle ou d’un noir. Par ailleurs, pendant longtemps,l’on ne reconnaissait à la femme que son rôle de procréation et de maîtresse de maison.
L’éducation dont elle avait droit, devait s’inscrire dans ce sens. Cette idée a été fortement exprimée deux siècles durant, depuis Molière qui faisait dire à son héros de « les femmes savantes », le brave gentil homme que : « il n’est pas honnête, et pour beaucoup de causes, qu’une femme étudie et sache tant dechoses. Former aux bonnes mœurs l’esprit de ses enfants, faire aller son ménage, avoir l’œil sur ses gens et régler sa dépense avec économie doit être son étude et sa philosophie » jusqu’aux républicains du début du XXe siècle dont l’un éclairait à une distribution de prix dans un collège de jeunes filles en Août 1898 que : « la république et c’est grand honneur, a pris tâche de répandre la lumièrele plus possible. Il ne s’agit pas de faire de vous des savantes. On ne veut pas davantage former des avocates ou des politiciennes. Votre rôle n’est ni à la barre d’un tribunal, ni dans une assemblée publique ; elle est au foyer domestique. Jouer un rôle sur une scène plus éclatante répugne aux mœurs traditionnelles de la femme française ».
En Afrique subsaharienne, la participation limitée desfilles dans les systèmes éducatifs a des précédents historiques bien connus. Se sont l’islam et le christianisme qui ont introduit l’éducation non indigène. La formation des filles n’était alors envisagée que dans la mesure où elle favorisait le développement de l’islam et le christianisme. Avec la colonisation, l’enseignement est passé aux mains de l’administration coloniale. Là encore,l’éducation des femmes était reléguée au second plan. L’idée de la femme épouse, mère et ménagère confinée au foyer et économiquement dépendante de son mari a été introduite dans la culture africaine. A ce propos d’ailleurs ASSIE LUMUMBA déclarait : « une nouvelle tradition a été établit pour transmettre les valeurs de l’humilité, du manque d’ambition et de la sous estimation systémique de la capacité desfilles et des femmes sur le plan cognitif et social et de leur aptitude à travailler dans le domaine public ».
Tous ces préjugés et considérations ont eu pour conséquence la sous-répresentation des filles à l’école. Et, les rares filles qui avaient accès à l’école éprouvaient des difficultés pour s’y maintenir. Aussi, en Côte d’Ivoire les statistiques ont montré que plus le niveau d’étude...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • la psychopédagogie
  • Psychopedagogie
  • Psychopédagogie
  • Psychopédagogie
  • la psychopédagogie
  • Dissertation psychopedagogie
  • Psychopédagogie de l'enseignement
  • Dissertations corrigées en psychopédagogie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !