psychosociologie de la communicatio

667 mots 3 pages
Psychosociologie de la communication
Objectif : prendre conscience des enjeux des différents modules de la com’. A chaque situation il y a a un enjeu différent ; il faut adapter sa com’

Compétences visées : être capable d’identifier et d’analyser les différentes situations de la com’
Comprendre différents processus d’influence interpersonnel, socioculturel et médiatique

Contenu des cours :
Intégrer la com’ comme un processus
Pouvoir maitriser ce processus
Comprendre le rôle et l’influence de la culture (= statut, rôle, N sociale, stéréotype, V, identité soc’)
Rôle et influence de gpes sociaux
Com’ persuasive et psychologique sociales des médias (influences consciente et non consciente)

Intro :
Pas de vie sociale sans communication. La communication est intrinsèque (pas besoin de motivation exterieure).
La vie psychologique est l’ensemble de a vie intérieure (ressentie, émotion)  mental

La com’ évolue grâce à un processus social : le processus de socialisation. C’est la psychologie qui permet d’intégrer ce processus d’intégration.

Identité  vie sociale
Personnalité  vie psychologique
La com’ est liée aux dvt de signes. Les signes sont le pdt de notre vie sociale. Le corps peut parler comme communication.
La com’ peut être verbale (voix, posture, attitude) ou non verbale (regard, geste).
Les signes servent à traduire une pensée, une émotion, une perception. Ils peuvent être explicites et implicites / conscient ou inconscient / et ils sont porteurs de sens (pas forcément la même signification pour les pers).

Communication : processus
Pas de vie sociale sans communication. La communication vise une certaine cohésion. Cette communication intègre un processus psychologique et un processus de socialisation. Ce processus de communication est la production d’un langage. Le langage étant la production de signe ayant du sens. Cela fait appel à l’intelligence cognitive. Les signes

en relation

  • la communication
    3082 mots | 13 pages
  • la communication
    5748 mots | 23 pages
  • Marketing infantil
    22966 mots | 92 pages
  • implication et marketing infantile
    23086 mots | 93 pages
  • Communication informelle
    36561 mots | 147 pages
  • L‟innovation peut-elle constituer un facteur de différenciation des agences de communication publicitaires ?
    70616 mots | 283 pages