Qu'est ce qui distingue l'homme de l'animal ?

2146 mots 9 pages
Qu’est-ce qui distingue essentiellement l’homme de l’animal ?

Apparemment, beaucoup de similitudes rapprochent l’homme et l’animal. La science retrace un passé commun qui explique les traits physiques semblables, par exemple entre l’homme et le singe. Ceux-ci ont, comme l’homme, des capacités cognitives, des modes de communication ou une organisation communautaire.
Cependant, de nombreux critères peuvent les éloigner : l’utilisation du langage comme manifestation de la pensée, le raisonnement, la distance entre nature et culture, la notion d’inconscient ; tant de concepts qui alimentent une certaine forme d’arrogance et de suprématie chez l’homme.
Il peut donc être intéressant de se poser la question des différences qui les séparent et de cette prétendue supériorité, dans la mesure où il subsiste un grand nombre de mystères à propos de l’animal et que cette exploration du rapport homme animal pose autant de questions qu’elle apporte de réponses.
Faut-il les séparer sur le plan du langage ? Quel est le rapport entre nature et culture ? Ce lien est-il si indissociable ? Quelle part la conscience occupe-t-elle chez ces deux êtres vivants et l’est-elle de la même manière ? Quel est leur rapport au temps ? Enfin, la prétendue supériorité de l’homme est-elle fondée et n’est-elle pas limitée ?

Le langage peut se définir comme deux facultés différentes, soit la faculté de communiquer avec ses congénères au moyen de signes vocaux ou gestuels, soit la faculté d’exprimer sa pensée. L’homme et l’animal utilisent le langage pour exprimer leurs besoins naturels : la faim, la soif, la volonté de quelque chose, le refus d’une autre, la douleur, le plaisir ou, pour exprimer leur bien-être ou leur mal-être. L’animal, même domestiqué, a par exemple, le réflexe de réclamer pour avoir à manger. De même, le bébé sait, dès ses premières heures, se manifester afin d’être nourri, changé, ou couché...

Cependant, le langage peut être défini comme le

en relation

  • ARISOTAIDOSGH AOEHGadf
    1422 mots | 6 pages
  • Pretendre distinguer l'homme de l'animal, est ce legitime ?
    2277 mots | 10 pages
  • Pretendre distinguer l'homme de l'animal est ce légitime ?
    1791 mots | 8 pages
  • Le sujet la conception humaniste de l’homme est-elle encore tenable ?
    2489 mots | 10 pages
  • u’est-ce qui distingue l’humain de l’animal
    1846 mots | 8 pages
  • Peut on critiquer la démocratie
    1482 mots | 6 pages
  • La conscience est elle source d'illusion
    748 mots | 3 pages
  • La matière et l'esprit
    1972 mots | 8 pages
  • Qu’est-ce qui distingue l’être humain de l’animal sauvage?
    685 mots | 3 pages
  • Commentaire bergson conscience
    564 mots | 3 pages