Question corpus: différentes conceptions de l'amitié

1144 mots 5 pages
Le corpus que nous allons étudier est composé de cinq extraits de texte qui abordent tous le thème de l’amitié. Le chapitre 28 des Essais de Montaigne intitulé « De l’Amitié », la fable « Les Deux Amis » issue de second recueil des Fables de Jean de La Fontaine, puis la toute première scène de la comédie de Molière Le Misanthrope. Le quatrième extrait est l’excipit de la deuxième partie de Manon Lescaut écrit par l’Abbé Prévost. Enfin le dernier texte est une chanson de Georges Brassens intitulé « Les Copains d’abord ». Ces textes présentent un thème commun, celui de l’amitié, nous analyserons donc les différentes conceptions de l’amitié tout en comparants les différentes analogies qui apparaissent au sein de ce corpus.
En effet chacun des textes dressent des portraits plus ou moins différents de l’amitié. Lorsque Montaigne évoque la relation entre deux amis, il la représente par l’association de deux âmes jusqu’à ce qu’ « elles se mêlent et confondent l’une en l’autre» à la ligne 3. Il a une vision moins rationnelle et pour lui une amitié entre individus n’est pas qu’un simple rapprochement mais une fusion de leur âme. Montaigne voit l’amitié comme étant dirigée par le destin lorsqu’il évoque la présence d’une « force inexplicable et fatale » à la ligne 8. L’idée d’une amitié prédestinée revient tout au fil du texte, comme on peut l’observer des lignes 10 à 12, Montaigne parle d’une « ordonnance du ciel », puis de « hasard une grande fête et compagnie » ce qui montre que le destin les a quand même rapproché. Pour Montaigne une amitié véritable est une amitié fusionnelle. Par ailleurs on observe un champ lexical présent de l’union par « confondent », « mélange » ou encore, « quintessence » aux lignes 3, 4 et 19. Cette « fusion » évoque la perfection et elle fait un parfait éloge de l’amitié à l’inverse de Molière qui après lui fera une critique de l’hypocrisie dans l’amitié.
Jean de La Fontaine, à l’instar de Montaigne fait l’éloge de l’amitié

en relation

  • yjvgi kglol
    2172 mots | 9 pages
  • Questions de corpus sur les textes: écrit par le même autre qui est diderot. les deux premiers extraits proviennent du roman « le neveu de rameau », le troisième extrait provient du roman « entretient d’un philosophe
    1678 mots | 7 pages
  • fiche d'argumentation
    16514 mots | 67 pages
  • Canfdida
    16138 mots | 65 pages
  • fiche complète sur l'argumentation
    15177 mots | 61 pages
  • la dialectique-heraclite
    4917 mots | 20 pages
  • reconciliation franco allemande
    4494 mots | 18 pages
  • Analyse
    18034 mots | 73 pages
  • Po sie 1ere
    9113 mots | 37 pages
  • En quoi le récit littéraire avec les moyens qui lui sont propres est il efficace pour argumenter
    25962 mots | 104 pages