Réaction au modernisme de a.mendin et autres designers

1397 mots 6 pages
Réaction au modernisme de A.Mendin et autres designers.

Architecte, peintre, théoricien, et surtout figure clé du design contemporain, Alessandro Mendini a joué à partir des années 1960 un rôle de premier ordre dans l'architecture radicale italienne et du « Controdesign » ou « Antidesign ». L'Antidesign est une critique du modernisme assez sévère mais la vocation du Design Radical est plus théorisée et plus politisée car il s’agit davantage de théoriciens de l’architecture que de praticiens du design industriel. C'est à cette époque dite « radicale » qu'il entre en contact avec le designer Ettore Sottsass et avec des architectes comme le groupe Archizoom d'Andrea Branzi, Superstudio, ainsi qu'Enzo Mari. Tous avaient des objectifs communs mais des styles très différents. Dans le cas de Mendini, l'inspiration venait du futurisme et de son art du mouvement. La modernité qui a fait tant d'émulation avec toute sa technologie et ses sciences font place alors au scepticisme: le souci de l’environnement conduit à mettre en question les conditions pratiques de la production industrielle, on parle alors d'écologie. Les « partisants » de ce Design Radical vont éprouver le besoin de retourner au travail manuel, comme le dit Alessandro Mendini dans une interview pour Télérama : « Tous avaient un même objectif : le retour au travail manuel. Nous organisions des ateliers à la campagne et fabriquions des vases de nos propres mains, Enzo Mari assemblait des chaises avec des planches et des clous, et ainsi de suite. Les architectes étaient placés sur le même plan que d'autres corps de métier, comme les coiffeurs et les boulangers. L'idée était de remettre toutes les disciplines au même niveau ».
Comment et pourquoi le modernisme a-t-il été remis en cause?
Dans un premier temps nous verrons comment tradition et nouveauté se côtoient pendant cette période dite « radicale ». Puis nos verrons comment le kitsch a trouvé ses marques pendant

en relation