Réaction inflammatoire

Pages: 6 (1333 mots) Publié le: 5 février 2014

Partie 3 : Corps humain et santé (thème 3 A)
Rappels de 3ème

Nous vivons entourés de microbes et tout comme les autres espèces animales et végétales, l’organisme humain possède des mécanismes de défense visant à les détruire.
Le système immunitaire, les réactions immunitaires non spécifiques et spécifiques, la mémoire immunitaire.

I. La réaction inflammatoire, un exemple de réponseinnée.
Les organismes pluricellulaires sont menacés en permanence par de nombreux dangers :
Infection par des micros – organismes (rôle essentiel du système immunitaire)
Multiplication cellulaire anarchique (cancer)
Agressions physiques et chimiques.
Le système immunitaire permet de lutter contre ces différentes agressions et maintien ainsi l’intégrité de l’organisme.
1. L’immunité innée etl’immunité adaptative.
Chez les vertébrés, il existe deux mécanismes immunitaires complémentaires, l’un est inné et l’autre est acquis par chaque organisme au cours de sa vie.
La réponse immunitaire innée est un héritage génétique, est fonctionnelle dès la naissance et ne nécessite aucun « apprentissage » au cours de la vie.
Cette réponse immunitaire n’est pas spécifique de l’antigène, elle nes’adapte pas à l’agent pathogène.
Les cellules spécialisées dans cette réponse innée, les macrophages, les cellules dendritiques et les mastocytes se situent le plus souvent dans les tissus, on trouve également des granulocytes dans le sang.
Ces différents types cellulaires sont des « sentinelles » capables de détecter l’entrée d’un micro – organisme pathogène.
Ce type d’immunité semble êtreapparu il y a environ 800 Ma. C’est le seul type de défenses immunitaires que l’on trouve chez la majorité des organismes pluricellulaires. Ces défenses sont basées sur des mécanismes de reconnaissance des organismes communs à de nombreux organismes.








La réponse immunitaire adaptative ou acquise est spécifique des différents micros – organismes rencontrés au cours de la vie del’individu.
Cette réponse se mets en place lors de la première rencontre du micro – organisme pathogène et fait intervenir la mémoire immunitaire.
Les cellules spécialisées dans cette réponse acquise, les lymphocytes B et T circulent en permanence dans le sang et dans la lymphe.
Ce type d’immunité semble être apparu il y a environ 400 Ma chez les vertébrés (qui représentent moins de 5 % des espècessur Terre). Ce type d’immunité apporte aux individus une grande diversité de récepteurs pour faire face à la grande diversité de pathogènes.
TP 1 : La réaction inflammatoire aigüe

2. La réaction inflammatoire, la première « ligne » de défense :
a. Des symptômes caractéristiques :
La réaction inflammatoire aigue se caractérise toujours par :
une rougeur
une sensation de chaleur associée àun gonflement
une douleur plus ou moins intense.
Ces symptômes sont associés à une vasodilatation (dilatation locale des vaisseaux sanguins) qui augmente l’afflux sanguin, les mastocytes situés près de cette zone vont libérer une molécule, de l’histamine, qui possède un fort pouvoir vasodilatateur.
La sortie de plasma du sang vers la zone lésée ce fait apparaitre l’œdème.
La sensation dedouleur est associée à la stimulation des récepteurs sensoriels (nocicepteurs) induite par la sécrétion de prostaglandines par les cellules des tissus lésés.

b. La reconnaissance des agents pathogènes :
Les motifs moléculaires que l’on observe sont très communs chez les micros – organismes (composants de la paroi, motifs du génome…). Les cellules de l’immunité innée possèdent des récepteurs PRR(Pattern Recognition Receptors) qui leur donnent la capacité de reconnaitre la grande majorité des motifs moléculaires des micros – organismes pathogènes.







c. Des médiateurs chimiques pour organiser la réponse immunitaire.
La reconnaissance d’un élément pathogène dans l’organisme par les cellules de l’immunité déclenche la libération de molécules chimiques :
Les chimiokines...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Reaction inflammatoire
  • Les réactions inflammatoires
  • La réaction inflammatoire, une réponse innée
  • La réaction inflammatoire : un exemple de réponse innée
  • Réactions
  • reaction
  • Reaction
  • Les reactions

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !