Répartition des richesses chez les classiques

2114 mots 9 pages
Kevin O’Rourke est un spécialiste de l’histoire de la mondialisation. L’ouvrage de référence qu’il a rédigé en collaboration est le suivant :
O'ROURKE K. et WILLIAMSON G., 1999, Globalization and History: The Evolution of a Nineteenth-Century Atlantic Economy , MIT Press

Interview trouvée à la page www.courrierdelaplanete.org/69/article4.html.

200 ans de mondialisation

Kevin O'Rourke, Trinity College, Dublin
Dans certains domaines clés comme la finance ou le marché du travail, l'économie était plus mondialisée à la fin du XIXe siècle qu'aujourd'hui. L'histoire économique nous fournit des enseignements utiles sur les développements actuels.
Courrier de la planète : Qu'est-ce que les économistes entendent exactement quand ils parlent de "mondialisation" ?
Kevin O'Rourke : D'un point de vue technique, les économistes désignent par "mondialisation" l'intégration des marchés des marchandises, des capitaux et du travail. C'est-à-dire la facilité croissante avec laquelle les marchandises, les flux financiers et la main-d'œuvre franchissent les frontières. Il me semble que le terme "mondialisation" n'est pas très utile, tellement il recouvre de réalités différentes selon les auteurs. C'est pourquoi je préfère évoquer séparément chacune des dimensions de la mondialisation: le commerce des marchandises et les transferts de main-d'œuvre et de capitaux. Par exemple, après la Seconde Guerre mondiale, les institutions de Bretton Woods qui ont mené à la signature du Gatt ont contribué à l'intégration du commerce des marchandises et ont, dans le même temps, institutionnalisé le contrôle des capitaux, une autre dimension de l'intégration économique.
Au-delà de cette définition purement économique, il existe d'autres dimensions de la mondialisation : les échanges culturels, les efforts en faveur d'une gouvernance internationale, comme l'établissement d'une Cour pénale internationale, etc. Ces dimensions plus politiques sont tout aussi importantes que les seules

en relation

  • La répartition des richesses en faveur des profits : fondements et implications chez les classiques (dont marx)
    954 mots | 4 pages
  • Ite cours l1s2
    3291 mots | 14 pages
  • Répartition de la croissance économique chez les classiques
    2641 mots | 11 pages
  • Répartition et croissance chez les classique
    2609 mots | 11 pages
  • Modalités de répartition de la valeur et dynamique du capitalisme chez les classiques (smith, ricardo marx)
    710 mots | 3 pages
  • Adam smith - le philosophe
    5467 mots | 22 pages
  • La théorie de la valeur chez les classiques
    2172 mots | 9 pages
  • Les classiques
    1148 mots | 5 pages
  • Les classiques
    4267 mots | 18 pages
  • Le chomage
    3315 mots | 14 pages