Résumé et analyse concept / objet ( gottlob frege )

1205 mots 5 pages
Concept / Objet ( Gottlob FREGE )
Introduction
Cet article permet à Frege de revenir sur sa saisie du terme de concept et cela en réponse à un certain Benno Kerry, celui-ci ayant émis des objections à sa prise en compte du concept (son "Fonction et concept") dans une série d'articles sur l'intuition et ses conditions psychiques .

Résumé
Son premier rectificatif se situe au sujet de l'emploie même du terme de concept. Frege admet deux acceptations, la première psychologique et la deuxième logique qui est la seule l'intéressant. Dans cette lignée il rétablie les choses en posant d'abord qu'il n'avait pas donné une définition du concept mais seulement des exemples explicatifs, en effet à son avis un concept est un élément basique c'est à dire logiquement simple et on ne saurait le définir. Un tel élément ne peut qu'être inventé/nommé et il s'agirait ensuite d'introduire le lecteur à cette découverte. Dans cette optique le concept est prédicatif et il ajoute en bas de page "c'est la dénotation d'un prédicat grammatical" , cela l'opposant à un nom d'objet où à un nom propre dont les dénotations sont respectivement un objet ou une personne. Cette opposition s'établit sur l'impossibilité de faire coïncider d'un part une proposition contenant deux noms liés par le verbe qui a valeur de terme d'équivalence, et d'autre part une proposition composée d'un nom et d'un concept liés par la copule être, i.e. "une forme lexicale de l'attribution". La difficulté qui apparaît alors est de pouvoir différencier ce qui est un concept de ce qui est un nom d'objet, d'animal voire de personne. Ainsi le mot “cheval” peut désigner un animal bien particulier ce serait alors le cheval désigné en tant que tel (le cheval). Mais “cheval” peut dénoter un prédicat en tant qu'il désigne une catégorie, c'est à dire, ce nom a un rôle de fonction dans l'indéterminé qui désigne de cette manière un concept "Cheval"( soit un cheval).
De plus se pose la question d'un concept étant à la fois objet

en relation

  • Image cognitive
    1981 mots | 8 pages
  • Philosophie
    6079 mots | 25 pages
  • La raison et le réel
    20827 mots | 84 pages
  • Thèmes philosophiques
    76340 mots | 306 pages
  • Pourquoi penser ?
    16125 mots | 65 pages
  • Le langage
    15978 mots | 64 pages
  • Le langage
    15983 mots | 64 pages
  • Les systèmes experts
    9535 mots | 39 pages
  • Le langage
    15820 mots | 64 pages
  • La raison et le réel
    14938 mots | 60 pages