Réussite universitaire des filles

Pages: 5 (1181 mots) Publié le: 31 janvier 2012
Sujet: Comment caractérisez vous les résultats universitaires des filles et comment expliquez-vous le décalage entre leur réussite universitaire et leur place dans le monde professionnel?

Le « plafond de verre » est une expression apparue aux Etats-Unis à la fin des années 1970, elle désigne le fait que, dans une structure hiérarchique, les niveaux supérieurs ne sont pas accessibles àcertaines catégories de personne. L’expression était surtout utilisée pour souligner la difficulté pour les femmes d’accéder des postes supérieurs. En effet les femmes sont soumises à un décalage entre leur réussite universitaire et leur place dans le marché du travail qui est le lieu de rencontre de l'offre et de la demande du travail (un des facteurs de production) et le lieu où se fixe lemontant de la rémunération du travail (c'est-à -dire son prix). Or, beaucoup d’études le confirment : les filles ont de meilleurs résultats universitaires que les garçons. On parle de réussite universitaire. Des bons résultats aux dernières évaluations internationales, des taux d’échec décroissant et des taux de participation à l’enseignement post secondaire qui s’élèvent sont les caractéristiques dela réussite universitaire. Elle est mesurée par le taux de réussite universitaire qui est obtenu en étudiant, à une année donnée, un groupe d’individus débutant dans leurs études et en suivant année après année, à chaque rentrée académique leur résultats.- Quelles sont les caractéristiques des résultats universitaires des filles et à quoi est due le décalage entre ces résultats et la position des filles dans le marché du travail ?- Dans un premier temps, les caractéristiques des résultats obtenus par les filles à l’université seront mises en évidence puis dans un second temps le décalage entre leur réussite universitaire et leur position dans le marché du travail sera analysé.

Les filles réussissent mieux dans leur parcours scolaire que les garçons et leurs résultats universitaires sont à la foispertinents et honorables. - D’une part, les résultats universitaires des filles sont pertinents puisqu’elles sont plus studieuses et plus sérieuses. La socialisation primaire, qui est le processus qui se déroule aux premiers âges de la vie et qui donne à la famille un rôle essentiel comme assurerla transmission du langage à l’enfant ainsi que les codes sociaux les plus élémentaires, reçue par les filles les conditionne mieux à l’univers scolaire. Ainsi elles sont moins touchées par les échecs scolaires tels que le redoublement. Elles sont plus à l’écoute des attentes scolaires, plus rigoureuses dans leur travail, plus assidues et moins agités que les garçons. Par exemple : les filles sontplus nombreuses à pratiquer la lecture et à éviter de laisser un travail au dernier moment (doc3). Il est donc pertinent qu’elles obtiennent de meilleurs résultats. - D’autre part, leurs résultats universitaires sont honorables. En effet, les filles ont de meilleurs résultats dans leurs filières que les garçons. Elles sont également plusnombreuses à obtenir une mention lors de leurs examens. Même si elles représentent encore une minorité dans les Cadres Professionnel Intellectuel Supérieur qui est une catégorie qui regroupe l’ensemble des cadres de la société, la part des femmes diplômées du supérieur augmente et la part des femmes peu diplômées diminue de manière remarquable (doc1). Par exemple : la part des femmes diplômées des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La réussite universitaire des filles
  • Réussite universitaire des filles
  • Influence de l'affectivité sur la réussite universitaire
  • Dissertation différences filles garçons en matière de réussite scolaire
  • impact de travail salarié des étudiants sur la reussite et la poursuite des études universitaires
  • Universitaire
  • Universitaire
  • La réussite

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !