recette

Pages: 17 (4154 mots) Publié le: 7 janvier 2015


L’ineffable deux chevaux …






Dans Mythologies en 1957, après l’article dédié au strip-tease, Roland Barthes aborde avec toujours beaucoup d’élégance le substrat mental sur lequel travaille la nouvelle Citroën. Il s’agit de la DS qui vient de sortir. L’auteur trace une équivalence entre l’automobile et les cathédrales gothiques. Il s’agit de grande création d’époque« conçue passionnément par des artistes inconnus, consommée dans son image sinon dans son usage, par un peuple entier qui s’approprie en elle un objet parfaitement magique ». Pendant longtemps, il est vrai, l’aérodynamisme et la vitesse furent des arguments de vente pour le marché automobile. L’aménagement du réseau pendant le même temps a surtout été destiné à accélérer et à prioriser lacirculation automobile. Les conséquences de cette politique ont été gravissimes pour la sécurité routière, l’environnement, les paysages.
Dans la perspective d’un véritable déminage idéologique et d’une plus grande lucidité par rapport à tous les bourrages de crâne, en accordant une part plus grande à la poétique de la vie et de la liberté, il faut considérer un phénomène automobile d’une autrenature, déjà vieux d’une décennie en 1957. La 2 CV avec sa silhouette bossue, ses phares proéminents, sa vitesse modeste, son bruit de motocyclette, sa vitesse modeste, n’a rien de la perfection lisse et stratosphérique qui lui permettrait de rejoindre la DS sur l’Olympe automobile. La deuche a la fibre trop prolétaire. Un peuple entier, pendant plusieurs générations, s’est approprié l’usage de la 2CV.
Sa conception, sa manutention n’ont rien de magique et participent de la culture mécanique et du savoir-faire populaire en vigueur. C’est par l’essence même de sa conception, l’histoire de sa gestation, sa fiabilité, ses qualités routières, son extrême adaptabilité,son adoption par les utilisateurs les plus divers que la 2 CV va s’imposer dans le temps et l’espace.
Au moment dufront populaire, vers 1936, Citroën lance le concept de petite voiture accessible à une clientèle plus large. Il s’agit aussi pour Michelin qui a pris le contrôle de la marque aux chevrons de vendre plus de pneumatiques en élargissant le marché automobile. Cette petite voiture pour Pierre Boulanger, son inspirateur,« est une bicyclette à quatre places, étanche à la pluie et à la poussière… elle doitpouvoir être achetée par un ouvrier, donc ne pas coûter cher. Elle doit durer 50 000 kilomètres sans qu’on ait à remplacer aucune pièce… ». La population rurale encore très importante influence aussi le cahier des charges. Il doit s’agir aussi d’une automobile rustique qui prendra la succession des chars à banc. L’engin doit être capable d’emmener deux cultivateurs en sabots, les œufs au marché, oud’emprunter les chemins de terre pour aller traire les vaches ou récolter les pommes. Par contre, l’esthétique importe peu. La 2 CV est un objet créé complètement en fonction des contraintes de l’ingénierie. La chaîne de fabrication d’une présérie commencée en 1939 est aussitôt arrêtée par l’entrée en guerre.
Les prototypes, produits avant la guerre, sont cachés aux occupants. Cette pausepermet de réétudier radicalement la voiture en cherchant des solutions moins coûteuses pour sa fabrication, tout en assurant un fonctionnement durable. La même préoccupation se poursuit après guerre et aboutit à l’adoption du refroidissement par air, une carrosserie simple à fabriquer. Citroën prend du retard sur la concurrence qui depuis 1946 lance ses modèles populaires : 4 CV Renault, Dina Panhard,Simca 5 et 6. Toutes ces adaptations permettent le lancement de la berline dans sa forme définitive en 1948. Elle sera présentée finalement avec son moteur au salon de 1949. Après plus de dix d’attente, les premières réactions ne sont pas favorables. On lui reproche sa laideur. La teinte est un gris métallisé très spécifique. Son modeste moteur bicylindre de 375 centimètres cubes autorise une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Recette
  • la recette
  • Recette
  • Recette
  • Recette
  • Recettes
  • Recette
  • Recettes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !