recueil

Pages: 20 (4903 mots) Publié le: 22 juin 2014
Textes non bibliques
pour le mariage

1

Accepter la différence
Roger Garaudy
L'amour commence lorsque l'on préfère l'autre à soi-même, lorsqu'on accepte sa
différence et sa liberté.
Accepter que l'autre soit habité par d'autres présences que la nôtre, n'avoir pas la
prétention de répondre à tous ses besoins, à toutes ses attentes, ce n'est pas se résigner à
l'infidélité à notreégard, c'est vouloir, comme la plus haute preuve d'amour, que l'autre
soit d'abord fidèle à lui-même.
Même si cela est souffrance pour nous, c'est une souffrance féconde parce qu'elle nous
oblige à nous déprendre de nous-mêmes, à vivre intensément cette dépossession
enrichissante : dans la plus amoureuse étreinte, c'est un être libre que nous étreignons,
avec tous ses possibles, même ceux qui nouséchappent.

Cela m'étonne toujours, dit Dieu
Péguy
Cela m’étonne toujours, dit Dieu d'entendre les gens dire: “Nous sommes mariés !...”
Comme si on se mariait un jour ! Laissez-moi rire. Comme si on se mariait une fois pour
toutes.
Ils croient que c'est arrivé, et qu'ils peuvent vivre, vivre de leurs rentes d'amour de gens
mariés.
Comme si on se mariait un jour. Comme s'il suffisait de sedonner une fois, une fois pour
toutes.
Comme si Moi-même j'avais fait le monde en un jour;
Comme s'il ne fallait pas, à tout prix, pour un bon sens enfin, se marier tous les jours que
je fais.
Les hommes ne doutent de rien ! Deux moitiés ont tant à marier ! Quand on a été vingt
ans seul, jeune homme seul, jeune fille seule, si différents, de souches étrangères l'une et
l'autre depuis desgénérations d'antan.
Que de choses à donner et à recevoir. Que de choses à recevoir et à donner, mes enfants !

Aujourd'hui plus qu'hier
Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille,
Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs,
Au mois de mai, dans le jardin qui s'ensoleille,
Nous irons réchauffer nos vieux membres tremblants,
2

Et comme chaque jour je t'aime davantageAujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain
Qu'importeront alors les rides du visage,
Si les mêmes rosiers parfument le chemin.
C'est vrai, nous serons vieux, très vieux, faiblis par l'âge,
Mais plus fort chaque jour je serrerai ta main,
Car vois-tu, chaque jour je t'aime davantage :
Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain !
Nous nous regarderons, assis sous notre treille,
Avecdes yeux remplis des pleurs de nos vingt ans...
Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille,
Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs

Le Rêve
Martin Luther King, La force d'aimer, Casterman, 1964.
Je fais le rêve que les hommes un jour, se lèveront et comprendront enfin qu'ils sont faits
pour être frères.
Je fais encore le rêve, ce matin, qu'un jour, chaque étranger de cepays, chaque homme de
couleur dans le monde entier soit jugé sur sa valeur personnelle plutôt que sur la couleur
de sa peau, et que tous les hommes respecteront la dignité de la personne humaine.
Je fais encore le rêve qu'un jour la justice ruissellera comme l'eau et la droiture comme un
fleuve puissant.
Je fais encore le rêve aujourd'hui que dans toutes les hautes sphères de l'État et danstoutes
les municipalités, entreront des citoyens élus qui rendront justice, aimeront la pitié et
marcheront humblement dans les voies de leur Dieu.
Je fais encore le rêve qu'un jour la guerre prendra fin, que les hommes transformeront
leurs épées en socs de charrues et leurs lances en ébranchoirs, que les nations ne
s'élèveront plus les unes contre les autres et qu'elles n'envisageront plus laguerre.
Je fais encore le rêve que grâce à cette foi, nous serons capables de repousser au loin les
tentations de désespoir et de jeter une nouvelle lumière sur les ténèbres du pessimisme.
Oui, grâce à cette foi, nous serons capables de hâter le jour où la paix régnera sur la terre
et la bonne volonté entre les hommes.
Ce sera un jour merveilleux, les étoiles chanteront ensemble et les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Recueil
  • Recueil
  • Recueil
  • Recueil
  • Recueil
  • Recueil
  • Recueil de donné
  • Recueils de noeuds

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !