Relation soignant-soigné

Pages: 5 (1061 mots) Publié le: 1 avril 2013
Cas clinique / orthopédie


1/ Définition
Radius :os long de l'avant-bras du poignet au coude, coté pouce.
Une fracture fermée est caractérisée par le fait que les tissus mous qui l'entourent ne sont pas lèsés et le foyer de fracture ne communique pas avec l'extérieur. Non déplacéé signifie que les fragments osseux ne sont pas éloignés l'un de l'autre, l'os est dans l'axe initial.
Fracturedu col du fémur
Fracture de l'os du haut de la cuisse à l'endroit où il s'articule avec le bassin.

2/ Facteurs favorisants lors des traumatismes:
L'age: 75 ans, le sexe: femme + ostéoporose, le verglas.

3/ Signes cliniques
D'une fracture du poignet: Vive douleur, incapacité fonctionnelle
D'une fracture du col du fémur: vive douleur à la hanche, incapacité fonctionnelle à se relever,parfois jambe raccourcie, déformée au niveau du bassin, rotation externe de la jambe.

4/ Radiographie
Technique d'enregistrement, sur une surface photographique sensible, d'une partie du corps exposée aux
rayons X et obtention de clichés.

5/ Définitions
Plâtre: sulfate de calcium hydraté
Contention, immobilisation à l'aide de tissus imprégnés de plâtre, d'une fracture et mise au repos desligaments le temps de la consolidation.
Plâtre brachio-palmaire: immobilise bras et avant-bras, coude à 90 degrés, du tiers supérieur du bras jusqu'au pli palmaire.

Prothèse totale de hanche: remplacement des deux surfaces articulaires de la hanche. Prothèse composée de deux pièces emboitées:
-une pièce qui remplace la partie articulaire du bassin (cotyle)
-une pièce qui remplace la têtedu fémur composée de 3 éléments : la tête, le col et une tige implantée dans le fémur.
Intervention qui apporte au patient un soulagement de la douleur et une récupération de la mobilisation articulaire: la marche ( le 1er lever est effectué dès le lendemain de l'intervention par le kiné ou l'ide).

6/ évolution d'une fracture après réduction et immobilisation par un plâtre
Réduction:repositionner les fragments osseux dans l'alignement physiologique de l'os; s'effectue sous contrôle radiologique. Seules les fractures déplacées nécessite une réduction!
Immobilisation par un plâtre: contention pour éviter un déplacement secondaire, en position fonction pour éviter les raideurs articulaires, le temps de la consolidation.
Consolidation: les deux extrémités osseuses en contact etimmobilisées se réunissent par une formation tissulaire appelée “cal”. Il faut 4 à 5 semaines pour une fracture du poignet!

7/ Risques de complications
Après la pose d'un plâtre:
*Vis à vis du bras gauche
A court terme
-état de choc lié au traumatisme
-complications locorégionales: lésions cutanées, oedèmes, ischémie, escarres, paralysie( compression du nerf cubital)
-syndrome des loges etsyndrome de Volkmann: compression excessifs des muscles
-perte de chaleur, de sensibilité, douleur importante des extrémités

Moyen terme
-raideur articulaire
-amyotrophie: fonte musculaire
-retard dans le processus de consolidation (ostéoporose)
-déplacement sous platre ( plâtre devenu trop grand=> disparition de l'oedème , amyotrophie...)

*Vis à vis la la PTH
Court terme
-risqued'infection
-luxation
-complications de décubitus (cutanée, pulmonaire,urinaire, digestive)
-complications veineuses et thromboemboliques: risque de phlébite

Moyen terme
-dégradation de l'autonomie fonctionnelle
-luxation
-possible décompensation cardio-pulmonaire(selon le terrain) ou psychique(syndrome de glissement)


8/ Les différents TTT
médicaments: voir feuille

Vessie deglace: poche en caoutchouc remplie de glace et enveloppée d'un tissu (risque de brûlure)
-action antalgique, faire diminuer le syndrome inflammatoire(oedème, hématome)
rôle A.S.:
-changer régulièrement, surveillance cutanée, évaluation de la regression de l'état inflammatoire

9/ Besoins perturbés de Mme C. ce jour
voir tableau

10/Actions A.S. Ce jour
*à la surveillance du membre plâtré...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Relation soignant-soigné
  • Relation soignant-soigné et psychose
  • Risque de la relation soignant soigné
  • relation soignant soigné
  • Relation soignant soigné
  • Relation soignant / soigne
  • La relation soignant soigné
  • La relation soignant-soigné

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !