Relations internationales: les démocraties se font-elles la guerre?

1388 mots 6 pages
Les démocraties se font-elles la guerre?

La progression de la démocratie à travers le monde peut-elle permettre d’espérer une pacification massive des relations internationales ? En effet, les démocraties semblent incapables de se faire la guerre, au sens militaire et direct du terme, ainsi que l’affirmait la loi de Doyle. Comment alors l’expliquer ? Si cet état de fait paraît évident, les démocraties n’entretiennent cependant pas entre elles toujours des relations pacifiques et surtout peuvent entrer en guerre contre des régimes non démocratiques.

Les démocraties ne se font pas la guerre…

A/ Comment expliquer les relations pacifiques entre démocraties ?

1) Rationalité et intérêt

Les régimes démocratiques seraient moins enclins à la confrontation pour plusieurs raisons. Premièrement, les régimes démocratiques sont soumis au vote populaire. En conséquence, un gouvernement qui ne respecterait pas les aspirations de la majorité de la population à la paix risquerait fortement d’être déstabilisé ou remplacé au cours des prochaines élections. Les gouvernants n’ont donc pas intérêt à la guerre si leurs citoyens la refusent. Par ailleurs, les régimes démocratiques n’ont littéralement pas intérêt à se faire la guerre. En effet, les conséquences désastreuses d’un conflit pour la stabilité économique et le commerce international ne présentent que des inconvénients à une entrée en guerre. Les structures économiques modernes basées non plus sur un enrichissement issu de la capture mais sur la production et l’échange (François Rachline) rendent le conflit non seulement peu attractif en termes de rendements mais surtout désastreux pour la production et l’échange. Ainsi que Montesquieu l’affirmait : « Là où il y a du commerce, il y a des bonnes mœurs ».

2) Civilisation des mœurs

Si les Etats n’ont pas intérêt à mettre en péril leur réélection et que les conséquences économiques d’une guerre sont plus dramatiques que les bénéfices escomptés, comment

en relation

  • Le conflit israélo-libanais de 2006
    3341 mots | 14 pages
  • Exposé relatif à la théorie de la paix démocratique
    2120 mots | 9 pages
  • Relation internationales
    16814 mots | 68 pages
  • Questionnaire de révision de sciences po
    977 mots | 4 pages
  • Theorie de la paix
    1746 mots | 7 pages
  • SYSTEME INTERNATIONAUX
    20806 mots | 84 pages
  • Histoire du monde contemporain (cours de droit)
    9537 mots | 39 pages
  • Relations internationales cours L1 droit
    33513 mots | 135 pages
  • Chomage des jeunes
    50556 mots | 203 pages
  • Point de vue restrictif/ ong
    1956 mots | 8 pages