Religion

Pages: 16 (3755 mots) Publié le: 6 avril 2012
Relations entre judaïsme et christianisme

Le judaïsme et le christianisme sont deux religions abrahamiques dont le fondement commun est l'Ancien Testament. Un processus de séparation s'est opéré graduellement entre ces deux religions à partir du IIe siècle, « sans possibilité aucune de retour ou de dialogue véritable jusqu'à nos jours[1] ».
Sommaire * 1 Histoire des relationsjudéo-chrétiennes * 1.1 Antiquité * 1.1.1 Le christianisme dans le judaïsme * 1.1.2 Des divergences à la séparation * 1.1.3 Les polémiques * 1.1.4 Après Constantin * 1.2 Moyen Âge et Renaissance * 1.3 Époques moderne et contemporaine * 2 Opinions réciproques * 2.1 Opinion des chrétiens sur le judaïsme * 2.2 Opinion des juifs sur le christianisme * 3Notes et références * 4 Bibliographie * 5 Annexes * 5.1 Articles connexes * 5.2 Liens externes |
Histoire des relations judéo-chrétiennes[modifier]
-------------------------------------------------
Antiquité
-------------------------------------------------
Le christianisme dans le judaïsme
Le judaïsme du Ier siècle offre une grande diversité de courants dans lequel s'inscriventles adeptes de Jésus de Nazareth, dans un mouvement qui présente lui-même une grande disparité. Entre 30 et 135[2], le christianisme s'inscrit ainsi dans le judaïsme[3]. Contrairement à ce qui a longtemps été exposé[4], la chute du Temple de Jérusalem en 70 n'a pas créé de scission profonde au sein du judaïsme. Il convient davantage de considérer une mutation entraînée par la disparition du lieusacrificiel central du judaïsme, qui s'adapte alors à ce nouvel état de fait en mettant en place de nouvelles formes de religiosités. Elles se traduisent essentiellement en deux branches : le pharisianisme et le christianisme. Toutes deux mettront un certain temps à se différencier, à se séparer puis à être différenciées. Il existe cependant des tensions entre les Judéens pharisiens, nonmessianistes, et Judéens chrétiens, messianistes, dont le martyre de Jacques le Mineur est une indication, tout comme le « Frère du Seigneur » avait été le symbole des dissensions entre chrétiens judéens et chrétiens grecs[5].
En effet, les communautés juives[6] se divisent aussi entre Juifs de Palestine et de Judée[7] et Juifs de la Diaspora[8] romaine hellénisée, présente à travers tout l'Empire. Ellespeuvent également s'opposer ainsi qu'en témoigne l'attitude de Paul de Tarse, diffuseur du message de Jésus de Nazareth selon les normes romaines, tout en conservant les règles exégétiques du judaïsme palestinien, dans ce qui reste néanmoins un conflit « interjudéen »[9].
-------------------------------------------------
Des divergences à la séparation
Selon que l'on aborde un point de vuechrétien ou un point de vue pharisien, le phénomène de différenciation entamé à partir des années 70 s'envisage pour les premiers en termes de « séparation », pour les seconds en termes de « rupture »[10]. Cette différenciation s'étend à tous les autres groupes judéens, dans un processus qui semble consommé entre 135 et 150 tandis que jusqu'alors le christianisme ne se conçoit pas encore comme unereligion indépendante du judaïsme. L'opposition entre pharisiens et chrétiens se cristallise essentiellement sur deux axes : les observances (par exemple la circoncision ou les prescriptions alimentaires) de la Torah – que l'on retrouvera compilées du côté pharisien dans le Midrash vers le IIIe siècle – et les interprétations de la Torah. Ce second axe sera décisif au IIe siècle en termes dedifférenciation selon que l'on accepte ou non la messianité de Jésus de Nazareth.
Ces divergences apparaissent indépendamment de celles qui opposent les chrétiens hellénisés aux chrétiens judéens concernant également les observances, à ne pas confondre avec les polémiques externes au courant chrétien. Ces polémiques « interjudéennes » et « interchrétiennes » vont peu à peu déboucher sur une «...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Religion
  • Religion
  • La religion
  • Religion
  • religion
  • RELIGIONS
  • La religion
  • Religion

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !