rennaissance italienne

2185 mots 9 pages
La polarité des symboles
Sandro Botticelli peint pour les intellectuels de son temps. En 1478, en ces temps de première Renaissance italienne,les canons de la peinture s’éloignent de l’art pictural chrétien et de ses codes. Aujourd’hui nous en sommes toujours à conjecturer sur le sens ou la présence de tel ou tel symbole, de telle ou telle personne-idée dans cette composition superbement multivoque. Mais les contemporains de Botticelli devaient certainement décoder du premier coup d’oeil les finesses de cette allégorie mi profane mi sacrée du Printemps.

Humanisme et Renaissance

Le XVIe siècle est un siècle de bouleversements dans la pensée et les arts. Remettant en question les vérités admises au Moyen Âge, l'humanisme cherche à redécouvrir les valeurs de l'antiquité pour les concilier avec le Christianisme. Porté par l'imprimerie, ce courant se diffuse dans l'Europe, créant une « République des lettres ». De ce courant dérive un mouvement artistique, motivé par la recherche du beau, reflet de la perfection divine, qui naît au XVe siècle à Florence grâce au soutien de mécènes. Toute l'Europe est gagnée par cette nouvelle forme d'art en particulier la France de François Ier. En 1550, le peintre toscan Giorgio Vasari dit bien que nous avons affaire à une Renaissance ; même si l'héritage du Moyen Âge continue à être présent. L'humanisme jette les bases d'idées futures : la valeur de l'Homme et le rôle de l'éducation.

Le foyer italien

La naissance de l'humanisme

L'humanisme est un mouvement esthétique, philosophique, religieux, apparu en Italie au milieu du XVe siècle, qui met la dignité de l'Homme en valeur. La vie intellectuelle échappe aux clercs pour devenir l'apanage des laïcs cultivés. Le poète florentin Dante (1265-1321) est l'une des premières figures de l'humanisme. Le mouvement, prenant naissance aux XIII-XIVe siècle, s'érige en réaction au Moyen Âge qualifié de « gothique » ou encore de « barbare ». Il prend sa source dans la

en relation

  • Le tourisme en italie
    1601 mots | 7 pages
  • La révolution française
    342 mots | 2 pages
  • Les clases sociales
    464 mots | 2 pages
  • Machiavel Expose
    372 mots | 2 pages
  • Renaissance et humanisme
    999 mots | 4 pages
  • La renaissance
    847 mots | 4 pages
  • Diegro rivera
    782 mots | 4 pages
  • le cyclee de jeanne duval
    966 mots | 4 pages
  • Quattrocento architectecture
    1640 mots | 7 pages
  • Français
    1186 mots | 5 pages