Représentation de la femme xix

1159 mots 5 pages
Du XVIIIe au XIXe siècle, le regard porté sur la femme a changé, non seulement au niveau de la littérature et de la peinture mais également au niveau des mentalités de l’époque. En effet, la femme est souvent vue avant le XIX comme inférieure à l’homme, sur le plan intellectuel aussi bien que sur le plan physiologique. Certains auteurs du XVIIIe comme Jean Jacques Rousseau avec son essai « Emile ou de l’éducation » (1762) affirment que la femme, par son caractère passif, mais rusé doit avoir une éducation très directive afin qu’elle apprenne à ne pas exposer ses idées ou ses points de vue mais de défendre la position de son mari. On peut donc en déduire que certains hommes n’accordent pas d’importance à l’intelligence de la femme et la font dépendre de l’homme. Cependant, des écrivains et philosophes comme Choderlos de Laclos et Denis Diderot s’engagent dans le féminisme avec leurs essais « Des femmes et de leur éducation » (Laclos, 1783) et « Sur les femmes » (Diderot, 1772), ce dernier étant une critique de « l'Essai sur le caractère, les mœurs et l'esprit des femmes dans les différents siècles » d’Antoine Léonard Thomas, également publié en 1772. Bien que Laclos soit un grand admirateur de Rousseau, il prône l’égalité des deux sexes et idéalise la femme naturelle. Selon lui, le seul moyen pour les femmes d’améliorer leurs conditions est de se révolter comme étant des femmes libres et heureuses et non socialement dépendantes des autres. Diderot, quant à lui, affirme l’égalité de la femme sur les plans sociaux, biologiques et sexuels. Il est libéré des préjugés de son temps et rejette le mythe de l’infériorité féminine. Ces deux derniers auteurs, comme Baudelaire, Flaubert, Gautier, et Barbey d’Aurevilly, auteurs du XIXe que nous étudierons par la suite, ont écrit des œuvres romanesques sur la femme qui ont fait débat et ont été au cœur d’un sujet polémique. En effet, dans « Les liaisons dangereuses » (1796) Laclos défend les droits des femmes et leur

en relation

  • Cours sur ferragus de balzac
    3752 mots | 16 pages
  • Les Mutations Artistiques
    1442 mots | 6 pages
  • Fin de la xviii dynastie
    1374 mots | 6 pages
  • «Quelle réflexion l’oeuvre, miroir artistique de la fin du xix ème siècle, nous propose t’elle sur l’art et la condition de vie de l’artiste?»
    2045 mots | 9 pages
  • Histoire de l'art
    3604 mots | 15 pages
  • poésie
    14870 mots | 60 pages
  • Poésie
    13863 mots | 56 pages
  • Filles_de_noces
    2938 mots | 12 pages
  • Les impressionistes
    1738 mots | 7 pages
  • Chapitre 11 Les Femmes
    1493 mots | 6 pages