Rien

1942 mots 8 pages
L’alimentation
Introduction : Le pain est au cœur de l'alimentation médiévale, accompagné de vin et de viande. Les légumes sont plutôt réservés aux paysans, dans la réalité comme dans l'imaginaire. Les aliments n'ont en effet pas tous la même valeur culturelle : on les classe à l'intérieur d'une hiérarchie qui mène du ciel à la terre. a) Des pauvres
Les paysans, n’ayant pas de revenu et de moyen a disposition cultive des terres pour des seigneurs. Leur seule source d’alimentation est donc leurs productions. Ou les échangent entre paysans diverses.
_ Les céréales sont la base de l’alimentation, préparées le plus souvent sous forme de pain. Le pain des pauvres est sec et fais grave au four du seigneur.
_ Élément important des rations paysannes, les légumes sont cultivés dans de grands champs et offrent nourriture aux paysans.
_ Les légumes entrent quotidiennement dans la nourriture des paysans. Le chou, en particulier, est le roi des jardins médiévaux.
Dans les villes, des marchands ambulants vendent les légumes verts (épinards, oignons, poireaux ou choux) qui serviront à confectionner purée et soupe.
_ Les derniers siècles du Moyen Âge sont carnassiers et caractérisés par un grand développement de la boucherie.
_ Il existe une petite chasse au collet ou aux pièges, qui procure lièvres et petits oiseaux aux habitants des campagnes.
La consommation de poissons est importante au moyen-âge du a l’Eglise qui impose de se passer de viande durant le carême et les jours maigres de la semaine, soit plus de 100 jours par an. Le poisson courant est le hareng, le poisson des pauvres.

b) Des riches
_ Les fruits sont supposés convenir aux nobles, a la table desquels ont les trouvent. Une recette de fruit utilisé autrefois : des poires cuites dans le vin. Ceci figurant a l’issue des fins de repas.
_ Cerfs, sangliers, hérons et faisans, chassés à courre ou au vol, sont des pièces nobles qui ne se retrouve qu’au table de seigneur.
c) Différences.
On

en relation

  • Rien sur rien de rien
    471 mots | 2 pages
  • Rien de rien
    786 mots | 4 pages
  • Rien de rien
    1042 mots | 5 pages
  • rien de rien
    35251 mots | 142 pages
  • rien de rien
    2740 mots | 11 pages
  • Rien de rien
    660 mots | 3 pages
  • Rien
    400 mots | 2 pages
  • Rien
    462 mots | 2 pages
  • Rien
    686 mots | 3 pages
  • rien
    400 mots | 2 pages