Risque installation au brésil

563 mots 3 pages
Cette sous partie s’attarde sur les risques de l’implantation au Brésil. Le classement DoingBusinnes est de 127, ce qui est mauvais, mais nous misons sur le potentiel de ce pays comme LCA l’a fait pour le Maroc. Ensuite pour la notation CofaceRating, elle est d’A3 pour le pays et A4 pour l’environnement des affaires. La note de l’environnement des affaires est moyenne, mais cela provient certainement du fait que le pays est en pleine croissance et n’en maîtrise encore tout les aspects. Au niveau politique, le pays semble se stabiliser. En effet, la politique très volontaire du président Lula semble commencer à porter ses fruits avec des inégalités qui ont légèrement baissées et une classe moyenne qui a émergée. Cependant la stratification administrative bancale du pays (fédéral, état et municipal) et le manque de communication entre ces niveaux pourrait être un problème d’abord à la mise en place de l’activité et ensuite à notre collaboration avec ces instances.
Au niveau économique on constate que malgré la bonne volonté du gouvernement l’inflation reste à un niveau élevée de 5.9%, ce qui oblige la Banque Centrale à porter son taux directeur à 11.75%, le plus haut des pays émergents ou industrialisés. Cela va toucher principalement les petites entreprises et les petites exploitations agricoles, pour lesquelles le coût du crédit sera très élevé.
Au niveau social, il y a des tensions au niveau de la terre entre les propriétaires terriens et ceux que l’on appelle les « sans-terres ». Il y a donc souvent des envahissements de champs qui conduisent à conflits qui peuvent être d’une extrême violence. Cependant, ces tensions principalement localisées dans le nord du pays.
Au niveau technologique, le gros point noir est le réseau routier en très mauvais état. En effet, selon une étude le gouvernement brésilien dépense à peine plus de 1% de son PIB dans l’amélioration des infrastructures de transport. Cependant cela s’améliore et la région dans laquelle nous allons

en relation

  • Rio tinto alcan
    1718 mots | 7 pages
  • Transfert de technologie
    11339 mots | 46 pages
  • Fromage au brésil
    2880 mots | 12 pages
  • Jo et pays émergents
    20389 mots | 82 pages
  • Gdf suez histoire
    33865 mots | 136 pages
  • Projet jo rio 2016
    10046 mots | 41 pages
  • Etude de cas club med
    1181 mots | 5 pages
  • Barrages
    4235 mots | 17 pages
  • Ccf e41-1 étude pays : le brésil
    1092 mots | 5 pages
  • Developpement économique
    1787 mots | 8 pages