Rousseau

2887 mots 12 pages
ROUSEAU
Repères
Les Saturnales : A Rome, les saturnales étaient des fêtes en l'honneur du dieu Saturne, assimilé à Cronos. Elles se déroulaient à la fin du mois de décembre et terminaient à la fois le mois et l'année. Elles étaient caractérisées par un renversement de situations sociales, les maîtres devenant esclaves et les esclaves devenant maîtres l'espace de quelques jours. Elles avaient en effet pour fonction de ressusciter l'époque où les hommes vivaient sans différences sociales, en paix, de manière idéale. Elles donnaient lieu à des scènes très licencieuses et à de véritables orgies. On les considère en général comme les ancêtres du carnaval.
Commentaire composé
Sujet
Montrer comment l'épisode des vendanges, avec ses aspects sociaux, permet à Rousseau d'exprimer sa propre conception d'une société idéale.
Présentation du texte
Roman d'amour à plusieurs voix, Julie ou La Nouvelle Héloïse est aussi une réflexion sur un projet de société. Le rassemblement des personnages à Clarens est l'occasion pour Rousseau de mettre en œuvre et de présenter comme une réalité une petite communauté proche de la nature. Il rejoint par là tous ceux qui, de l'Utopia de T. More à la métairie de Candide, en passant par l'abbaye de Thélème et l'Eldorado ont tenté de faire exister un monde idéal et d'en préciser le fonctionnement. Dans l'extrait qui est donné ici, Saint-Preux raconte à son ami milord Édouard le déroulement des vendanges. La joie de vivre, le sens de la fête, les réjouissances sont mis en relief dans un récit de tonalité élogieuse qui suit très précisément la chronologie de la journée. Mais l'épistolier ne se contente pas de raconter ; il accompagne sa narration de remarques portant sur les comportements sociaux, sur la manière dont la hiérarchie s'atténue sans disparaître totalement : les vendanges sont en effet l'occasion d'une rencontre, en apparence très informelle, des différents membres de la petite société. On peut se rendre compte cependant que dans la

en relation

  • Rousseau
    1830 mots | 8 pages
  • Rousseau
    2135 mots | 9 pages
  • Rousseau
    612 mots | 3 pages
  • ROusseau
    406 mots | 2 pages
  • Rousseau
    1182 mots | 5 pages
  • Rousseau
    1222 mots | 5 pages
  • Rousseau
    594 mots | 3 pages
  • rousseau
    1460 mots | 6 pages
  • Rousseau
    49806 mots | 200 pages
  • Rousseau
    743 mots | 3 pages