Rousseau

5190 mots 21 pages
Adnan Lilia
HK

DISCOURS SUR L'ORIGINE ET LES FONDEMENTS DE L'INEGALITE PARMI LES HOMMES
Jean-Jacques Rousseau

Discours publié en 1753 suite à la question de l'Académie de Dijon : "Quelle est l'origine de l'inégalité parmi les hommes et est-elle autorisée par la loi naturelle?"
Ce discours suit le Discours sur les sciences et les arts (1751).

Dédicace à la République de Genève : Rousseau est fier d'y être citoyen. Il fait l'éloge de ses concitoyens : la formule "Magnifiques, très honorés et souverains seigneurs" est répété plusieurs fois. Il ne rejette donc pas totalement la société.

Préface : - du paragraphe 1 à 4 : Rousseau présente son entreprise avec modestie. Il cherche à connaître l'homme et sa nature originelle (référence à Socrate : "Connais-toi toi-même"). Il veut montrer comment la naissance de la société et ses avancées ont éloigné l'homme de son état de nature. - du paragraphe 5 à 8 : Rousseau évoque la loi naturelle. Il montre comment il était difficile pour les philosophes, en tout temps, de définir la loi naturelle et comment ils se réfutaient entre eux. Il dit qu'il est difficile de connaître la loi naturelle puisque nous ne connaissons pas la nature elle- même. Cette entreprise est donc vaine.

- du paragraphe 9 à 12 : Rousseau refuse la science, qui n'est pas assez approfondie. Il considère que le droit naturel est issu de deux principes qui ne nous sont pas dictés par la raison, mais par notre nature. Il oppose l'homme originel à l'homme en société, l'un ne s'occupant que de ses besoins naturels et l'autre vivant dans l'inégalité et la domination des puissants sur les faibles, ce qui le détourne de son but initial. Il termine sur une citation latine de Perse dans Satires : " Apprends ce que la divinité a voulu que tu sois, et quelle est ta place dans le monde humain."

Introduction : - du paragraphe 1 à 6 : il présente le sujet principal de son oeuvre : l'homme. Il oppose

en relation

  • Rousseau
    1830 mots | 8 pages
  • Rousseau
    2135 mots | 9 pages
  • Rousseau
    612 mots | 3 pages
  • ROusseau
    406 mots | 2 pages
  • Rousseau
    1182 mots | 5 pages
  • Rousseau
    1222 mots | 5 pages
  • Rousseau
    594 mots | 3 pages
  • rousseau
    1460 mots | 6 pages
  • Rousseau
    49806 mots | 200 pages
  • Rousseau
    2887 mots | 12 pages