Saint jean delacroix

762 mots 4 pages
Saint Jean De La Croix

Juan de Yepes Álvarez, Jean de la Croix en religion (en espagnol : Juan de la Cruz), né à Fontiveros[->0] le 24[->1] juin[->2] 1542[->3] et mort au couvent d'Ubeda[->4] le 14[->5] décembre[->6] 1591[->7], est un saint[->8] mystique[->9] espagnol, souvent appelé le « Saint du Carmel ».
Né dans une famille aristocratique d'Espagne, il devient carme[->10] après ses études alors qu'il se consacrait à l'ordre des Chartreux[->11]. Thérèse d'Avila[->12], réformatrice de l'ordre du Carmel[->13], lui demande de prendre en charge l'ordre masculin du carmel. Il accepte et fonde l'ordre des Carmes déchaussés[->14]. Il accompagne spirituellement les sœurs du Carmel[->15], avant d'être enfermé par les autorités de l'Ordre[->16] qui refusent sa réforme. Jean de la Croix fait alors la très célèbre expérience mystique de la « nuit obscure[->17] » (Noche oscura) qu'il décrit et développe tout au long de sa vie à travers des traités tels que La montée du Carmel[->18] (Subida del Monte Carmelo), La Nuit obscure[->19] (Noche oscura), La vive flamme d'amour[->20] (Llama de amor viva), ou encore Le Cantique spirituel[->21] (Cántico espiritual). Il cherche à y témoigner du chemin des âmes vers Dieu. Après avoir été nommé prieur[->22] de divers couvents de carmes déchaussés, il finit par être mis au ban de sa communauté avant de mourir en décembre 1591[->23].
Après sa mort, il est très vite considéré comme un saint et comme l'un des plus grands mystiques[->24] espagnols, au même titre que Thérèse d'Ávila[->25]. L'Église catholique le béatifie[->26] en 1675[->27] puis le canonise[->28] en 1726[->29]. Il est fêté le 14 décembre[->30]. Les querelles sur l'illuminisme[->31] conduisent cependant à remettre ses écrits en cause, mais la célèbre carmélite[->32] française Thérèse de Lisieux[->33] contribue fortement à promouvoir l'importance de sa doctrine. Il est proclamé « docteur de l'Église » entre les deux guerres mondiales, le 24[->34] août[->35] 1926[->36].
Il

en relation

  • Delacroix
    15500 mots | 62 pages
  • Eugène delacroix
    2376 mots | 10 pages
  • Eugene de la crois
    7617 mots | 31 pages
  • Eugène delacroix
    808 mots | 4 pages
  • Montaigne
    10747 mots | 43 pages
  • INFOS
    261 mots | 2 pages
  • Liste d'oeuvre
    1968 mots | 8 pages
  • Heros
    518 mots | 3 pages
  • Entré des croisé
    864 mots | 4 pages
  • La liberté guidant le peuple
    1018 mots | 5 pages