Samuel beckett

691 mots 3 pages
Samuel Beckett * Repères Biographiques
1906. naissance de Samuel Beckett le 13 Avril à Fox rock (Irlande, Dublin)
1930. écriture d’un premier poème en anglais Whoroscope ; c’est un soliloque mettant en scène Descartes.
1938. publication de Murphy (peu de succès), roman en anglais publié à Londres
1940. Beckett rentre en résistance
1945. prise de conscience de sa vocation d’écrivain ; décision de n’écrire plus qu’en français (« écrire en français c’est comme se libérer d’un poids » dira Beckett) / Ecriture de deux textes publiés seulement en 1970, Premier Amour et Mercier et Camier.
1951. Publication de Molloy et Malone meurt
1952/53. En attendant Godot, adaptation de R. Blain / Pièce à scandale qui divise la critique.
1957. Première publication de Fin de Partie, puis représentation à Londres le 03/04 et reprise à Paris par R. Blain.
1961. Oh les beaux jours et dont la représentation n°1 est faite à New York (1963, version française)
1969. Obtention du prix Nobel de la littérature pour la totalité de ses œuvres.
1986. Beckett entre à la comédie française
1989. Mort de Beckett le 22 Décembre après la mort de sa femme Susanne le 17 juillet. * Relations de Beckett avec sa famille.
Samuel Beckett est le 2ème fils d’une famille protestante aisée et d’origine irlandaise. Il a de bonnes relations avec son père et partage avec lui certaines activités jusqu’en 1933, date de la mort du père de S. Beckett. Il est très affligé de la subite disparition de son père et on observe chez lui certains troubles psychologiques et soucis de santé en rapport, l’obligeant à suivre une psychothérapie. Il reçoit de sa mère, une très bonne éducation. Femme très pieuse, elle est soucieuse de la réussite de ses enfants. C’est dans une enfance stricte, austère mais heureuse que Beckett grandi. Sa mère décède en 1950 et 4 ans plus tard son frère tombe très malade et disparait en 1954. Pendant 4 ans il restera au chevet de son frère, son unique famille. Après la mort

en relation

  • Samuel beckett
    472 mots | 2 pages
  • Samuel beckett
    540 mots | 3 pages
  • Samuel beckett
    502 mots | 3 pages
  • Samuel beckett
    719 mots | 3 pages
  • Samuel beckett
    372 mots | 2 pages
  • Samuel becket
    457 mots | 2 pages
  • Samuel beckett
    516 mots | 3 pages
  • Samuel beckett
    2362 mots | 10 pages
  • Samuel beckett
    2649 mots | 11 pages
  • SAMUEL BECKETT
    1710 mots | 7 pages