science du langage

Pages: 8 (1778 mots) Publié le: 16 janvier 2014
M. Gabriel de BROGLIE

Le mouvement des langues

séance du lundi 28 octobre 2002

Il y aurait six mille langues dans le monde, toutes dérivées de la langue parlée par Adam et dispersées par la volonté divine lors de la construction de la Tour de Babel. Il en disparaîtrait une environ chaque mois, cependant que l'une des langues serait en voie de reconstituer à son profit l'unitélinguistique de l'espèce humaine.

Dans un autre registre, Chateaubriand nous a laissé sa méditation sur le thème de l'effacement des langues dans un passage fameux : " Que deviendra la langue anglaise ? Des peuplades de l'Orénoque n'existent plus : il n'est resté de leur dialecte qu'une douzaine de mots prononcés sur la cime des arbres par des perroquets devenus libres... Tel sera, tôt ou tard, lesort de nos jargons modernes " ( ).

Ces images approximatives montrent que le mouvement des langues possède encore un caractère mystérieux que la linguistique historique ne fait que décrire a posteriori, mais qu'il est tentant d'explorer en jetant un regard actuel et prospectif et en prenant principalement en considération la langue française.

Plus particulièrement, le concept dedéveloppement durable trouve-t-il une application en matière de langue ? La première observation serait d'ordre terminologique. L'expression américaine n'est pas précise. L'équivalent français n'est pas heureux. Mais l'expression est entrée dans l'usage. La Commission générale de terminologie l'a approuvée, l'Académie française l'a consacrée, le gouvernement l'a officialisée.

La question peut donc seposer ainsi : A quelles conditions une langue, la langue française, peut-elle poursuivre son développement ? Plus généralement, y a-t-il des lois qui régissent le mouvement des langues dans le monde ?

Des embryons de réponse peuvent être recherchés dans trois directions que nous emprunterons successivement : en considérant la langue comme un instrument de pouvoir, en considérant l'efficacité d'unelangue, et en considérant le rayonnement d'une langue.


*
* *

L'histoire enseigne comme une loi très générale que le développement d'une langue est fonction de la puissance politique, militaire, économique du peuple qui la parle. Les grandes langues sont liées au sort des empires.

Sans remonter plus haut, le latin efface l'étrusque et supplante le grec au moment où Rome étend sadomination sur des contrées de plus en plus étendues au-delà du latium. Inversement, le latin décline avec la décadence de l'empire romain, donne naissance aux langues latines et rejoint le grec parmi les langues mortes.

Quelques siècles plus tard, après une compétition assez âpre entre l'espagnol, l'italien et le français, ce dernier l'emporte et s'affirme comme la principale langue en Europe aumoment où la France s'impose comme la nation la plus peuplée, le pays le plus centralisé, le royaume le plus riche et le plus prestigieux, l'armée la plus puissante.

Le français classique se construit d'ailleurs, tout au long du XVIIè siècle, comme un instrument à la gloire du roi de France. La fondation de l'Académie française couronne les démarches des grammairiens et des juristes au servicedu pouvoir royal. La dédicace du premier dictionnaire de l'Académie française en 1694 ne laisse aucun doute à cet égard.

Hors d'Europe, la colonisation a contribué à l'expansion des langues européennes. L'anglais en a bénéficié plus que le français parce que les colonies anglaises ont été des colonies de peuplement transformées en nouvelles Angleterre, tandis que les nouvelles France, quiétaient aussi importantes en Amérique du Nord, ont été balayées par le reflux politique au XVIIIè siècle. Le XIXè siècle a donné à la France un deuxième empire colonial dont les zones coloriées en rose sur la mappemonde marquent l'extension actuelle de la langue française dans le monde. La victoire de 1918 et la place de la France parmi les vainqueurs en 1945 ont permis de maintenir cette présence...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Science du langage
  • Sciences du langage
  • Sciences du langage
  • Science du langage
  • les sciences du langage
  • Sciences du langage
  • Structuralisme et sciences du langage
  • Base des sciences du langages

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !