science sociales

Pages: 89 (22195 mots) Publié le: 2 novembre 2013
Sciences sociales

Les sciences sociales sont l’ensemble des sciences des phénomènes sociaux. La connaissance des sciences sociales est indispensable pour le juriste peu importe sa profession. On note une interrogation sur la démarche des sciences sociales. La démarche sociologique permet d’étudier le fait social.
Introduction :
Qu’est-ce que la démarche sociologique ? Si la démarchesociologique est aujourd’hui admise comme une démarche sociologique, il n’en n’a pas toujours été. C’est à partir du 19ème siècle, qu’Auguste Comte forge la sociologie pour désigner une certaine démarche scientifique. Visant à l’étude des faits sociaux et des relations qu’ils entretiennent entre eux et ce par le biais d’observations rigoureuses. L’idée générale consiste en ces grandes lignes à transposerles méthodes d’observations scientifiques mises en œuvre dans la biologie pour observer le fonctionnement de la société ou bien des éléments constitutifs de cette société. Cette volonté de rigueur dans cette étude toute fois été mise en œuvre bien avant le 19ème siècle.
Section 1 : Les grandes étapes de la pensée pré-sociologique.
Il ne serait être question de se livrer à une recherche depaternité afin de déterminer qui dans l’histoire de l’humanité a été le premier à faire preuve de rigueur dans l’analyse des faits juridiques. Le but consiste à distinguer ceux qui ont mis en œuvre une démarche.
Paragraphe 1 : De l’antiquité au 18ème siècle.
Au cours de cette période, l’histoire de la pensée est principalement dominée par deux grands courants qui sont parfois difficiles à distingueravec certitude. L’un consiste à réfléchir de façon abstraite et rationnelle sur ce que devrait être la société. Il s’agit de courant normatif également appelé spéculatif. L’autre consiste à réfléchir à partir de ce qu’est la société, de ce qui existe réellement, il s’agit du courant positif. C’est de ce deuxième courant que descend la démarche sociologique qui permet d’observer les faits sociauxscientifiquement.
A) Le courant normatif ou spéculatif.
Il doit être lui-même divisé en une tendance rationaliste et une tendance théologique. Les penseurs de la tendance rationaliste tels que Platon posent comme base de la réflexion des principes rationnels mais ils ne tiennent pas compte du contexte existant. C’est donc la raison mais aussi la volonté de construire un modèle idéal qui guidentces philosophes. Même si chez eux, peu de considérations religieuses ne sont pas exclues. La religion ne se situe pas au cœur de leur démarche. En revanche, les penseurs de la tendance théologique tels que Saint Augustin retiennent le dogme religieux comme base de leur théorie philosophique. La société en tant que telle s’efface devant la religion laquelle dicte l’organisation et le fonctionnementde la société.
1) Platon (428-387 avant J-C).
Dans son ouvrage appelé « la République » par d’un certain nombre d’idées a priori sur les valeurs et l’idéal de l’homme est d’abord des principes relatifs à l’organisation et au fonctionnement de la société. Une cité au sein de laquelle les hommes pouvaient réaliser leur idéal, cette cité ne s’inspire nullement de la réalité, de la société tellequelle mais elle envisage la société telle qu’elle devrait être pour le plus grand bien des hommes.
2) Saint Augustin (353-430 avant J-C).
Dans son ouvrage « la Cité de dieu » défini les principes qui doivent permettre de construire la société conformément à la volonté divine. Pour lui, la cité terrestre (la société) repose sur « l’amour de soi jusqu’au mépris de dieu ». Tandis que la cité de dieudevrait être fondée sur « l’amour de dieu jusqu’au mépris de soi ».
3) Saint Thomas d’Aquin (1225-1274).
Dans son œuvre « la Somme théologique », il s’efforce d’harmoniser la foi et la raison et entend poser la primauté du spirituel (la religion) sur le temporel (la société) puisque dieu oriente l’activité des hommes. Pour Saint Augustin la société ne fait qu’un et les deux notions sont...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Sciences sociales
  • Sciences sociales
  • Science social
  • Les sciences sociales
  • Sciences sociales
  • Sciences sociales
  • Sciences sociales
  • Sciences sociales

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !