Sciences politiques

6727 mots 27 pages
Présentation de l'auteur et de l'ouvrage

Né le 1er novembre 1935 à Jérusalem, de parents palestiniens, Edward Saïd est un intellectuel palestino-américain, il décède le 24 septembre 2003 à New York. Saïd était professeur de littérature anglaise et de littérature comparée à l'université de Columbia. Il était aussi un membre de l'American Academy of Arts and Sciences, l'American Academy of Arts and Letters, la Société royale de la littérature et l'American Philosophical Society.

Contre la théorie du choc des civilisations, humaniste, défenseur du peuple palestinien, Saïd réalise que la politique américaine devant l'islam est entièrement fondée sur la méconnaissance et la caricature.

Dans ce riche ouvrage " culture et impérialisme"; Saïd nous présente son regard critique sur la littérature occidentale, comment la culture participe à la dynamique impériale, et le lien entre empire et écriture romanesque. C'est un livre pédagogique tout comme les autres Ţuvres de Saïd, notamment "l'orientalisme". L'auteur nous ouvre la porte à l'univers de l'écriture romanesque occidentale, et nous présente de grands ouvrages comme " De Grandes Désillusions" de Dickens et " Nostromo" de Conrad.

L'impérialisme n'aurait pas pu exister sans une culture la supportant. On voit encore une fois chez Saïd le concept de ''création occidentale'', dans "l'orientalisme" ; il nous a montre comment l'orient est une création en bonne et du forme de l'occident, et dans cet ouvrage, il emploie aussi le mot "création" pour parler de ce géant connu sous le nom de l'impérialisme occidental, qui est un imaginaire produit par la culture occidentale ( "nous" et " eux", notre culture "dominante" et eux, la culture "dominée") a travers l'écriture et surtout le genre romanesque.

"Culture et impérialisme" peut être perçu comme la suite a "l'orientalisme"; dans la mesure ou le même thème est discuté mais l'on remarque que Saïd a voulu, par ce livre, combler les lacunes de son

en relation

  • Science politique
    3076 mots | 13 pages
  • Science politique
    7032 mots | 29 pages
  • Science et politique
    1913 mots | 8 pages
  • sciences politiques
    3177 mots | 13 pages
  • Science politique
    729 mots | 3 pages
  • Science politique
    8637 mots | 35 pages
  • Science politique
    2684 mots | 11 pages
  • Science politique
    1728 mots | 7 pages
  • Science politique
    4561 mots | 19 pages
  • science politique
    1435 mots | 6 pages