Sclérose en plaques : qualité de vie et dépression

Pages: 13 (3171 mots) Publié le: 13 août 2010
Psychologie de la santé Octobre 2005

Sclérose en plaques : qualité de vie et dépression

Tables des matières

1. Introduction : généralités sur la sclérose en plaques 3
1.1. Définition 3
1.1.1 Données épidémiologiques et étiologie 3
1.1.2 Evolution et traitement 3
1.2. Symptomatologie de la SEP 4
1.2.1. Troubles somatiques 4
1.1.2. Troubles cognitifs 61.1.3. Troubles thymiques et psychiatriques 7
2. Qualité de vie et SEP dans le cadre de la psychologie de la santé 8
2.1. Définition et évaluation de la qualité de vie 8
2.2. Qualité de vie et dépression dans la SEP 9
3. Bibliographie 10
Annexes 11
Tests neuropsychologiques 11
1. Selective reminding test 11
2.10/36 spatial recall test 11
3. Epreuve du code de la WAIS-R 114. Crossed taping test 11
5.PASAT 12
6.Fluences verbales 12
7.Go-no go 12
Auto questionnaire de qualité de vie Sep-59 12
Symptomatologie 18

Introduction : généralités sur la sclérose en plaques

1 Définition

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie inflammatoire du système nerveux central (SNC). La SEP touche la myéline de la substance blanche de l’encéphaleet de la moelle épinière en épargnant la substance grise et le système nerveux périphérique. Les lésions occasionnées par la SEP sont disposées en foyer et forment des plaques. Ces plaques peuvent se localiser dans n’importe quelle région de la substance blanche avec cependant des zones préférentielles : toute région au contact du liquide céphalo-rachidien (zones péri ventriculaires, tronccérébral, moelle épinière, nerf et chiasma optique). Autrement, 22% des plaques sont frontales, 15% pariétales, 12 % temporales et 1% occipitales (Oualet et Brochet, 2004).

1 Données épidémiologiques et étiologie

La SEP est présente dans de nombreux pays pour la plupart dans l’hémisphère nord et dans les pays industrialisés. Il existerait un gradient de latitude (plus on va vers le nord, plus il y aun nombre important de SEP), qui n’est cependant pas confirmé. (Oualet et Brochet, 2004). En France, la prévalence serait de 100/100 000 habitants (50000 personnes atteintes de SEP). L’âge de début de la maladie est de 20 à 40 ans avec une moyenne d’âge de survenue à 30 ans. 70 % des cas sont des femmes. Il existe des formes tardives de la SEP où l’âge de début serait plus vers 50 ans.L’étiologie de la SEP est encore mal connue mais il semble que les facteurs génétiques et environnementaux aient un rôle dans l’apparition de cette maladie.

2 Evolution et traitement

La maladie est caractérisée au début par des poussées et des rémissions.La poussée est définie comme une période d’apparition ou d’aggravation assez rapide de signes ou de symptômes neurologiques, durant 24 heures etséparée de la précédente d’au moins un mois.
On peut retenir trois formes évolutives de la SEP :
• Les formes rémittentes qui s’accompagnent de poussées avec récupération complète entre chacune d’entre elles. C’est la forme initiale la plus répandue (plus de 75 % des formes débutantes).
• Les formes progressives secondaires caractérisées par une évolution progressive après une phaserémittente.Sur les 75 % de patients qui débutent une forme rémittente, il y a 50 % qui évolue vers une forme progressive secondaire au bout de 10 ans de maladie et 90 % au bout de 25 ans.
• Les formes progressives d’emblée caractérisées par une accentuation progressive des troubles sans phase rémittente récessive. Elle concerne 10 % des patients SEP parmi lesquels ceux qui débutent la maladie après 40ans.

Pour le moment, il n’existe pas de traitement curatif pour la SEP, mais une prise une charge multidisciplinaire (neurologue, kinésithérapeute, orthophoniste infirmier, assistante sociale, psychologue) permet une amélioration de la qualité de vie des patients.
Le traitement des poussées se fait par injection de corticoïdes par voie intraveineuse ce qui nécessite souvent une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Sclerose en plaque
  • Sclerose en plaque
  • La sclérose en plaques
  • La sclérose en plaque
  • Sclérose en plaques
  • Traitement pour la sclérose en plaque
  • La sclérose en plaque: impact du natalizumab
  • Demarche de soin sclerose en plaque

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !